'Linsanity' propulse les Rockets devant les Knicks

Jeremy Lin a réalisé une autre performance de signature au Madison Square Garden alors que les Houston Rockets battaient son ancienne équipe, les Knicks, 109-96 lors de son premier match à New York.

Lin, qui a pris d'assaut le monde du basket-ball lors de "Linsanity" la saison dernière, a marqué 22 points et a récolté huit passes décisives lundi soir alors que Houston a donné aux Knicks leur première défaite de la saison à domicile.

La foule à guichets fermés au Jardin a fait une forte ovation à Lin lors des introductions d'avant-match.

"C'était très amusant de jouer là-bas", a déclaré Lin, qui a entendu des huées une fois le match commencé. "Je pense que notre équipe a fait un pas dans la bonne direction. Pour moi, c'était génial d'être de retour et c'était très amusant de rejouer sur ce terrain."

James Harden a marqué un sommet de 28 points et a attrapé 10 planches pour les Rockets, qui ont cassé une séquence de sept défaites consécutives.

C'était la deuxième fois cette année que les Rockets battaient les Knicks, qui n'ont pas pu suivre le rythme lundi. Les Rockets ont dominé les Knicks 54-29 au cours des deuxième et troisième trimestres.

Chris Copeland a réussi un record de 29 points en carrière pour les Knicks, qui ont connu une séquence de 12 matchs sans défaite à domicile depuis la saison dernière.

Copeland, qui partait à la place de Carmelo Anthony, blessé, a marqué tous ses points en seconde période.

"C'est un point positif", a déclaré Copeland. "Mais nous avons perdu et nous devons retourner à la planche à dessin et comprendre exactement ce que nous n'avons pas bien fait."

Lin est l'un des rares Américains d'origine asiatique dans l'histoire de la NBA et le premier Américain d'origine taïwanaise à jouer dans la ligue.

Le talentueux meneur et diplômé de l'Université de Harvard a parié son succès la saison dernière avec les Knicks dans un généreux contrat d'agent libre avec Houston.

"C'était bien", a déclaré Lin à propos de la réaction des supporters des Knicks lundi. "Je me suis amusé. Beaucoup de gens se sont présentés et m'ont soutenu et ont porté mon vieux maillot. C'était beaucoup mieux que je ne le pensais."

Né à Los Angeles, Lin avait en moyenne 2,6 points par match avant de rejoindre New York, puis a explosé à l'hiver 2012. Entre le 4 février et le 22 février, Lin a en moyenne 23,9 points par match, déclenchant le phénomène "Linsanity".

Il est devenu le toast du monde du basket-ball, apparaissant sur la couverture de "Sports Illustrated" au cours des semaines consécutives. Les seuls autres joueurs de la NBA à le faire sont Dirk Nowitzki et Michael Jordan.

Lin a été nommé dans la liste 2012 du magazine Time du "Top 100 des personnes les plus influentes au monde".

Il était également le deuxième joueur googlé de 2012, derrière Whitney Houston, et son maillot était le deuxième plus vendu de la NBA.

Les Knicks n'ont pas réussi à égaler l'offre de contrat de Lin des Rockets pour environ 25 millions de dollars sur trois ans.

La star des Knicks, Anthony, a qualifié l'offre de "ridicule".

"Cela ne dépend pas de moi", a déclaré Anthony à Newsday. "C'est à l'organisation de dire qu'elle veut égaler ce contrat ridicule."

New York aurait pu égaler l'offre de Lin, mais l'équipe avait d'autres plans.

Ils s'enorgueillissaient d'un record impressionnant de 18-5 avant le match de lundi, mais cela n'intimidait pas Lin, qui voulait apparemment montrer à la direction et à Anthony qu'ils avaient fait une erreur en le laissant partir.

Les Rockets se sont dirigés vers Madison Square Garden avec un bilan respectable de 11-12, mais ils ont eu une année difficile.

Ils ont dû faire face au décès de la fille de 23 ans de l'entraîneur-chef Kevin McHale, Sasha, et le premier choix Royce White est traité pour un trouble anxieux.

Lin n'a pas non plus été une année facile. Il a excellé sous l'ancien entraîneur des Knicks, Mike D'Antoni, qui a utilisé un système basé sur le meneur. Sous McHale, les chiffres de Lin sont en baisse.

Avant le match de lundi, Lin était en moyenne de 10,8 points et 6,0 passes décisives cette saison.

Jusqu'à lundi soir, la meilleure performance de Lin était contre les San Antonio Spurs lundi dernier, quand il a marqué 38 points et récolté sept passes décisives dans une cause perdante.

Malgré un démarrage lent, Lin est troisième du vote des étoiles du gardien de la Conférence de l'Ouest, derrière Kobe Bryant et Chris Paul. Le match est à Houston cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest