L’Inde annonce un fort contingent pour les championnats du monde de boxe jeunesse AIBA en Pologne


La Fédération indienne de boxe (BFI) a annoncé samedi un fort contingent de 20 membres pour participer aux prochains Championnats du monde de boxe jeunes hommes et femmes de l’AIBA 2021 qui se tiendront à Kielce, en Pologne, du 10 au 24 avril.

Fraîchement sorti de l’héroïsme du récent tournoi Adriatic Pearl Tournament, Naorem Babyrojisana Chanu (51 kg), championne asiatique de la jeunesse 2019, Vinka (60 kg), Sanamacha Chanu (75 kg), Alfiya Pathan (+ 81 kg) et Arundhati Choudhary, triple médaillé d’or à Khelo Inde (69 kg) sont les points forts de la formidable équipe féminine.

Les cinq pugilistes, qui ont produit des performances médaillées d’or et assuré que l’équipe termine au sommet de la table au Monténégro le mois dernier, seront accompagnés de Gitika (48 kg), Arshi Khanam (54 kg), Poonam (57 kg), Nisha (64 kg) et Khushi (81kg) pour présenter un défi indien difficile dans la catégorie féminine lors du prestigieux championnat.

L’équipe masculine sera dirigée par le médaillé d’argent du Championnat asiatique de la jeunesse Ankit Narwal (64 kg). Le champion d’Asie junior Chongtham Bishwamitra (49 kg) s’est également retrouvé une place chez les hommes. Bishwamitra a été très impressionnant dans les épreuves où il a battu le médaillé d’or de Khelo Inde Priyanshu Dabas.

Promu

Alors que les autres boxeurs qui ont fait la coupe pour les championnats du monde de la jeunesse sont Vikas (52), Sachin (56 kg), Akash Gorkha (60 kg), Sumit (69 kg), Manish (75 kg), Vinit (81 kg), Vishal Gupta (91 kg) ) et Jugnoo (+ 91kg).

L’équipe partira le 31 mars pour un camp préparatoire avancé de 10 jours à Wladyslawowo, en Pologne, puis participera aux championnats du monde qui assisteront à une action hautement compétitive en présence de 487 boxeurs de 66 nations.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest