Ligue des champions: Liverpool punit Sloppy RB Leipzig pour prendre le contrôle


Liverpool a redécouvert une forme perdue et a pris l’initiative contre le RB Leipzig lors du match aller de son affrontement des 16 derniers matchs de la Ligue des champions en remportant une victoire 2-0 dans un Budapest froid mardi. Les frappes cliniques en début de seconde période de Mohamed Salah et Sadio Mane, toutes deux dues à de terribles erreurs défensives, se sont révélées décisives et laissent la partie allemande face à une tâche redoutable lors du match retour le 10 mars. La victoire place les hommes de Jurgen Klopp au bord du Quarts de finale de la Ligue des champions et met également fin à une série de trois défaites consécutives qui a laissé les champions anglais à 13 points de retard sur le leader Manchester City en Premier League.

« C’était un match que nous voulions, c’était un match dont nous avions besoin ce soir », a déclaré Klopp à BT Sport par la suite.

« Leipzig peut être un vrai monstre. La façon dont ils jouent en Bundesliga, ils envahissent les équipes, ils peuvent être vraiment physiques dans tout et ce soir nous les avons contrôlés de manière exceptionnelle.

« Ils ont eu leurs moments à cause de la qualité qu’ils ont, mais nous avons contrôlé le match donc ce soir, je pense que nous avons obtenu le résultat que nous méritions », a-t-il déclaré.

La première étape a été déplacée de Leipzig à la capitale hongroise en raison des strictes restrictions de voyage de l’Allemagne Covid-19.

Malgré la délocalisation forcée, l’équipe de Julian Nagelsmann, sur une séquence de quatre victoires consécutives à domicile où elle est deuxième derrière le Bayern Munich en Bundesliga, a commencé rapidement et a failli avancer en quatre minutes.

L’arrière gauche en maraude Angelino a attrapé son compatriote espagnol Dani Olmo pour une tête de plongée à bout portant devant Alisson, mais l’effort n’a fait que secouer le poteau.

Peu de temps après, Angelino a de nouveau exploité l’espace sur la gauche, mais sa volée du pied gauche s’est inclinée de manière inoffensive dans la bouche du but.

Au lieu de cela, c’est Liverpool, qui s’efforce d’inverser sa crise et qui a grandement besoin d’un ascenseur en Ligue des champions, qui a progressivement créé plus d’occasions, bénéficiant souvent d’une défense lâche.

Tout d’abord, Salah, occupé tout au long, a forcé un bloc du gardien hongrois de Leipzig Peter Gulacsi au quart d’heure.

Dix minutes plus tard, Mane, surpassant Nordi Mukiele, dirigeait un centre de Firmino juste après que l’attaquant brésilien et Salah se soient bien combinés sur la droite.

Peu de temps avant la mi-temps, Andy Robertson a rasé la barre transversale lorsque son lob de loin a presque rattrapé Gulacsi, né à Budapest, après avoir dégagé un dégagement en dehors de sa surface.

Bien que Leipzig ait repris le dessus avec Alisson Becker sauvant de Christopher Nkunku, l’équipe allemande a dû payer pour deux erreurs calamiteuses au début de la seconde période.

À la 53e minute, Salah a sauté sur une passe en arrière bâclée du milieu de terrain autrichien Marcel Sabitzer et a couru sans contestation pour passer sans heurts devant Gulacsi.

Cinq minutes plus tard, Mane a doublé l’avance de Liverpool de la même manière, finissant intelligemment après que Mukiele eut raté un dégagement.

« Nous avons commis deux grosses erreurs qui seraient punies à tous les niveaux », a déclaré Nagelsmann à DAZN.

« Des erreurs se sont produites, nous n’avons pas mal joué et nous devons vivre avec le résultat, nous devons marquer deux fois juste pour amener le match (match retour) en prolongation, mais nous essaierons de faire de notre mieux », a-t-il déclaré.

Le meneur de jeu suédois Emil Forsberg étant mis à l’écart par une blessure au genou et sans buteur talismanique, Leipzig menaçait rarement d’en retirer un.

Liverpool a dû naviguer vers la victoire, gardant vivant ses espoirs d’argenterie via la gloire de la Ligue des champions cette saison malgré ses problèmes domestiques.

Promu

« Nous avons été très bons pendant deux ans et cette année, nous avons eu quelques problèmes », a déclaré Klopp.

« C’est tout à fait normal et je n’ai aucun problème avec ça. C’est juste que beaucoup de gens s’attendaient probablement à ce que nous fassions de nouveau une erreur à cause de la situation et les garçons ne l’ont pas fait », a-t-il déclaré.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest