Ligue des champions: le Bayern Munich se bat pour une 14e victoire consécutive à l’UCL


Le premier but européen de Jerome Boateng depuis cinq ans a permis au Bayern Munich d’étendre son record à 14 victoires consécutives en Ligue des champions avec un retour 6-2 contre Salzbourg mardi. Avec les scores verrouillés à 2-2, Boateng a propulsé un corner de Joshua Kimmich à 11 minutes de temps pour restaurer l’avance des titulaires. Leroy Sane, Robert Lewandowski et Lucas Hernandez ont ensuite ajouté des buts tardifs pour donner au Bayern, leader du groupe A, une troisième victoire consécutive dans la compétition de cette saison. « Ce fut un match difficile comme prévu, Salzbourg a très bien joué », a déclaré Boateng à Sky.

« Nous avons eu de bonnes et de mauvaises phases, surtout en seconde période, mais au final, nous avons remporté la victoire que nous méritions.

« Nous n’abandonnons jamais – c’est ce qui nous distingue. »

Sane a admis plus tard que « nous avons eu plus de mal que le résultat ne le suggère ».

Mergim Berisha a donné une avance rapide à Salzbourg, mais Lewandowski, meilleur buteur de la saison dernière du tournoi, a marqué son premier but en Ligue des champions de la saison avant que le défenseur de Salzbourg Rasmus Kristensen ne se dirige vers son propre filet juste avant la pause.

Salzbourg a mérité égalité à mi-chemin de la seconde mi-temps lorsque le milieu de terrain japonais Masaya Okugawa a marqué avec sa deuxième touche après être sorti du banc avant que le Bayern ne revienne.

Il y a eu une minute de silence avant le coup d’envoi à Salzbourg pour rendre hommage aux victimes de l’attentat terroriste de lundi à Vienne.

Pour la première fois en plus d’un an, le Bayern a concédé le premier but d’un match de Ligue des champions à seulement quatre minutes.

Berisha a tiré devant Manuel Neuer après que le tir de Sekou Koita de l’extérieur de la surface ait pris une déviation.

Sous une pluie battante, le Bayern s’est assommé et semblait avoir remporté un penalty à la 12e minute lorsque Hernandez est tombé dans la zone.

Cependant, alors que Lewandowski attendait, VAR a accordé un coup franc contre Hernandez.

Un beau jeu de jambes de Thomas Mueller sur le bord de la zone a ébloui l’ailier de Salzbourg Enock Mwepu, qui a coupé la cheville de l’attaquant du Bayern.

Lewandowski a intensifié pour marquer le coup de pied à la 21e minute.

Le Bayern a pris les devants juste avant la mi-temps lorsque Mueller a lancé une livraison sur le visage du but et Kristensen a regardé avec horreur sa tentative de dégagement de la tête s’envoler dans son propre filet.

Les hôtes ont continué à se brancher et lorsque Lewandowski a perdu la possession dans sa propre moitié de terrain au milieu de la deuxième période, Salzbourg a rapidement contre-attaqué avant qu’Okugawa ne fasse égaliser.

Le Bayern a eu un appel au penalty refusé quelques instants plus tard, car Serge Gnabry a été réservé pour plonger après la moindre touche du défenseur de Salzbourg Maximilian Woeber.

La scène était prête pour que Boateng marque son premier but en Ligue des champions depuis avril 2015, lorsqu’il s’est dirigé dans le coin le plus éloigné pour donner une avance de 3-2 au Bayern.

Promu

Le barrage a éclaté alors que Sane rentrait chez lui à sept minutes de la fin, avant que Lewandowski ne dirige son deuxième sur un centre de Javi Martinez à la 88e minute.

Hernandez a fracassé un sixième but dans le temps additionnel pour terminer un sort de clôture dévastateur des champions en titre.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest