L'IAAF efface Paula Radcliffe et défend son programme de tests sanguins


Londres:

L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) a éliminé vendredi la détentrice du record du monde de marathon Paula Radcliffe des allégations de dopage et a rejeté les allégations selon lesquelles elle n'avait pas agi sur des centaines de tests sanguins suspects, affirmant que les accusations manquaient de "toute base scientifique ou légale". (L'icône britannique du marathon Paula Radcliffe nie les allégations de dopage)

L'instance dirigeante de l'athlétisme a publié une réponse de 38 pages aux allégations des médias britanniques et allemands selon lesquelles elle avait ignoré et toléré le dopage sanguin généralisé dans le sport. (La Russie provisoirement suspendue par l'IAAF pour scandale de dopage)

"L'IAAF n'est pas complaisante face au dopage dans son sport", a déclaré la fédération.

"Il continuera d'utiliser tous les outils à sa disposition pour lutter contre le dopage et protéger les athlètes propres."

Cette déclaration intervient quelques jours avant que le président de l'IAAF, Sebastian Coe, ne fasse face à une audition parlementaire britannique sur les allégations de dopage du journal The Sunday Times et de la chaîne allemande ARD.

Déjà sous le choc des révélations de dopage soutenu par le gouvernement en Russie et des accusations de corruption criminelle contre l'ancien président Lamine Diack, l'IAAF a déclaré qu'elle avait le devoir de rétablir les faits sur la question du dopage sanguin.

"L'IAAF ne peut pas rester les bras croisés alors que la confiance du public dans sa volonté de protéger l'intégrité de son sport est minée par des allégations d'inaction / d'incompétence fondées sur de mauvais arguments scientifiques et juridiques", a-t-il déclaré.

L'IAAF a identifié le cas de Radcliffe, affirmant que le triple vainqueur du marathon de Londres avait été publiquement accusé de dopage "sur la base d'une mauvaise interprétation flagrante de données brutes et incomplètes".

Les lectures élevées de la valeur sanguine dans certains des tests de Radcliffe avaient des explications "clairement plausibles" qui étaient "entièrement innocentes", a déclaré l'IAAF.

L'IAAF a déclaré avoir poursuivi en testant les échantillons d'urine et de sang de Radcliffe pour détecter de l'EPO et des transfusions sanguines, et tous les résultats sont revenus négatifs. Il a déclaré avoir recueilli 14 échantillons de sang de Radcliffe à des fins de dépistage de 2001 à 2008.

"Les circonstances dans lesquelles Radcliffe a été publiquement accusée sont vraiment choquantes", a déclaré l'IAAF, ajoutant qu'elle avait été "traquée sans remords" par les médias jusqu'à ce qu'elle se sente obligée de se défendre publiquement.

"De toute évidence, ma réputation et celle du sport ont été endommagées, et c'est pourquoi j'ai pris position contre cela", a déclaré Radcliffe vendredi après la publication du communiqué de l'IAAF.

"Oui, c'était seulement moi qui ai été choisi, mais il y a beaucoup d'autres athlètes innocents et purs qui ont ou peuvent produire une valeur atypique à un moment donné.

"C'est précisément pourquoi il doit rester si confidentiel jusqu'à ce qu'un expert dûment qualifié l'examine et l'évalue."

L'agence nationale antidopage britannique a déclaré qu'elle avait également examiné les résultats des tests de Radcliffe et convenait qu'il n'y avait pas de cas contre elle.

"Les données ne fournissent aucune preuve qu'une procédure de violation des règles antidopage devrait être engagée", a déclaré l'Agence antidopage britannique.

Radcliffe, qui a pris sa retraite de la compétition cette année, a été publiquement impliqué lors d'une audition parlementaire britannique en août sur les allégations de dopage formulées par les médias britanniques et allemands.

Elle a reconnu que ses données d'analyse sanguine pouvaient avoir montré des «fluctuations», mais a insisté sur le fait qu'il n'y avait pas d '«anomalies» et les experts avaient conclu qu'elle n'avait rien fait de mal.

Radcliffe a établi le record du monde en courant deux heures, 15 minutes et 25 secondes pour remporter le marathon de Londres 2003. Elle a également remporté le marathon de New York à trois reprises (2004, 2007 et 2008) et le marathon de Chicago en 2002. Radcliffe a participé à quatre Jeux olympiques mais n'a jamais remporté de médaille.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest