Lewis Hamilton s'empare du pôle dramatique devant Nico Rosberg

Lewis Hamilton a gardé son sang-froid pour s'emparer de la pole position devant son coéquipier Mercedes Nico Rosberg pour le Grand Prix de Colombie dimanche avec un tour spectaculaire dans les dernières secondes d'une intense séance de qualifications.

Le triple champion du monde en titre, qui a vu sa première manche volée perdue au troisième trimestre en raison de sa sortie de piste, a devancé le leader du championnat et son rival Rosberg avec un tour en une minute et 29,287 secondes samedi.

Cela lui a permis de s'écarter de l'allemand de trois dixièmes de seconde et de s'assurer qu'ils repartent ensemble au premier rang, une semaine après leur dernier tour en Autriche, où Hamilton avait remporté une victoire controversée.

Il s’agissait de la quatrième pole de Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne, de sa sixième place cette saison et de ses 55 ans de carrière.

"J'avais touché le trottoir et la voiture était tombée à terre et cela m'a tiré à l'écart", a expliqué Hamilton au sujet de son tour disqualifié.

"Donc, il y avait beaucoup de pression sur le dernier tour et je savais que je ne pouvais pas laisser tomber les gars – ou les fans -," a ajouté Hamilton, qui se rapproche de 11 points de retard sur Rosberg. du championnat.

Max Verstappen, l'adolescent néerlandais, a pris la troisième place devant son équipier australien Red Bull, Finn Kimi Raikkonen, et son quadruple champion Sebastian Vettel, tous deux de Ferrari, avec Finn Valtteri Bottas, septième.

Vettel, cependant, partira 11ème après avoir écopé d'une pénalité de cinq places pour un changement de boîte de vitesses.

L'Allemand Nico Hulkenberg s'est classé huitième pour Force India devant les deux Espagnols Carlos Sainz de Toro Rosso et le double champion Fernando Alonso dans la nouvelle McLaren.

Comme Hamilton, Alonso voit son meilleur tour effacé pour "dépasser les limites de la piste", une action qui le fait chuter de la huitième à la dixième.

Les qualifications, qui se sont déroulées dans des conditions fraîches, venteuses et nuageuses, ont vu une élimination rapide pour le héros malchanceux Jenson Button de McLaren.

Et le Suédois Marcus Ericsson dans le deuxième Sauber n’a pas pris part à sa chute massive lors des essais finaux samedi. Il a été envoyé à l'hôpital par mesure de précaution, mais ne semblait pas avoir été gravement blessé.

Button, champion du monde 2009, avait été incapable de faire une deuxième manche en raison de problèmes techniques et avait été ovationné par la foule. En 16 saisons, il n'a jamais terminé sur le podium.

En Q2, les Silver Arrows de Mercedes ont encore ouvert la voie et, après que Rosberg eut un temps de 1: 29,970, Hamilton a immédiatement battu le record du tour du circuit avec un tour en 1: 29.243.

Lors de ses premiers essais en Q3, Hamilton était encore plus rapide de trois dixièmes devant Rosberg, pour le plus grand plaisir de son soutien à la maison, dont les applaudissements ont été brusquement arrêtés lorsque le tour du champion a été effacé parce qu'il était sorti de la piste à Copse Corner.

Hamilton a été relégué à la 10ème place, mais il lui a fallu encore moins de trois minutes pour se qualifier. Il a réagi sous la pression en effectuant un tour difficile pour s'emparer de la pole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest