Lewis Hamilton "prêt à courir plus fort que jamais" au Grand Prix du Brésil

Le triple champion du monde en titre, à 19 points du coéquipier de Mercedes, Nico Rosberg, à deux courses de la fin, a été impliqué dans plusieurs finitions spectaculaires au Brésil.

L'enjeu est de taille puisqu'il doit battre Rosberg pour conserver son rêve de titre.

Il a perdu dans sa quête du titre mondial en tant que recrue lors de l'épreuve de force de 2007 lorsque Kimi Raikkonen de Ferrari a remporté la couronne, mais est revenu l'année suivante pour terminer cinquième et décrocher son premier titre de champion.

Hormis le Brésil, le seul Grand Prix d’Europe que le Britannique de 31 ans n’a jamais remporté est le Grand Prix d’Europe.

"Je ne sais vraiment pas pourquoi je n'ai jamais gagné ici", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'Autodromo Jose Carlos Pace jeudi. "J'ai toujours essayé de gagner!

"Donc, je vais essayer encore plus fort cette année."

Hamilton, souriant, semblait totalement à l’aise lors de la séance de presse sur le circuit où lui et l’Allemand Rosberg accompagnaient le héros local de la retraite, Felipe Massa, de Williams.

Rosberg semblait légèrement plus sérieux, mais ne montrait aucun signe de tension alors qu'il abordait sa première course à l'abattage pour le titre comme favori pour remporter la couronne. Il sera champion s'il gagne dimanche.

"Je suis impatient d'y être", a-t-il déclaré. "Je me sens bien et cela me passionne. Je vais sortir pour gagner. Je garde de bons souvenirs de ces deux dernières années, mais je suis conscient que nous partons tous de zéro."

Rosberg a remporté la course au Brésil en 2014 et 2015 et pourrait compléter un tour du chapeau de victoires pour s'emparer du titre.

"J'aime ce circuit et il semble que je réussisse toujours à bien aller ici", a-t-il ajouté.

Leur équipe Mercedes leur a promis des machines, des voitures, des moteurs et un soutien égaux pour les deux courses de fin de saison.

Mais ils ne peuvent espérer aucune faveur de leurs rivaux.

Les deux pilotes Red Bull, Daniel Ricciardo et l'adolescent néerlandais Max Verstappen, séparés par Sebastian Vettel de Ferrari, ont clairement annoncé qu'ils allaient courir sans énergie.

"Même approche que d'habitude", a déclaré Verstappen, 19 ans. "S'il y a une chance, nous essayons de gagner."

Des pluies sont prévues pour dimanche et devraient jouer un rôle dans les résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest