Lewis Hamilton en pole en GP d'Allemagne, catastrophe pour Ferrari


Samedi, Lewis Hamilton a décroché une 87e pole position record de sa carrière, avec un record, en profitant d'un double désastre pour Ferrari lors des qualifications du Grand Prix d'Allemagne. Le quintuple champion du monde en titre, qui avait lutté pour le rythme et la constance de sa Mercedes dans la pratique, s'est amélioré pour réaliser un meilleur tour en une minute et 11,767 et devancer Max Verstappen de Red Bull de 0,346 seconde. Le coéquipier de Hamilton, Valtteri Bottas, de Mercedes, a terminé troisième devant Pierre Gasly dans le deuxième Red Bull tandis que Charles Leclerc, qui avait été le plus rapide pour Ferrari lors des essais finaux, n'a pas réussi à participer à la fusillade du Q3 top-10 en raison d'un problème de systèmes d'alimentation avec son voiture.

Le Moneqasque partira 10e, 10 places devant son coéquipier Ferrari malchanceux Sebastian Vettel qui n'a pas pu participer aux qualifications en raison d'un problème de turbo et partira à l'arrière de la grille pour sa course à domicile.

Kimi Raikkonen a terminé cinquième pour Alfa Romeo devant Romain Grosjean de Haas, Carlos Sainz de McLaren, Sergio Perez de Racing Point et Nico Hulkenberg de Renault.

"Félicitations Lewis – vous n'arrêtez jamais de nous surprendre", a déclaré le chef de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, alors que le Britannique faisait son tour de ralentissement. "Merci, Toto," répondit-il. "Un excellent travail les gars – je ne sais pas comment nous avons fait ça."

Le tour de Hamilton a été le seul en 1: 11 tout le week-end au Hockenheimring, où il a remporté la pole en 2008, et a donné à son équipe une parfaite raison de célébrer l'anniversaire de 125 ans de sport automobile et leur 200e départ de course de Formule Un.

"Mon premier tour a été parfait et le deuxième tour a été meilleur par endroits", a déclaré Hamilton.

Verstappen a déclaré: "Nous aurions pu être plus proches, mais nous sommes allés un peu plus loin et j'ai touché le fond et j'ai perdu l'arrière, mais c'est un bon résultat."

Bottas a déclaré: "Je pense que la météo va jouer un grand rôle demain. Je suis un peu déçu, surtout avec le rythme en Q3. Ferrari avait été très rapide ici … donc nous sommes dans une bonne position."

Par une journée nuageuse et beaucoup plus fraîche après de fortes pluies nocturnes, l'équipe Williams était la première en piste pour le premier trimestre, devant une foule enthousiaste stimulée par «  l'armée orange '' de Verstappen et de nombreux supporters locaux pour Vettel en rouge Ferrari.

Luckless Vettel

Leclerc était bientôt en tête pour la «scuderia écarlate» devant Verstappen, mais c'était de nouveau une mauvaise nouvelle pour le malchanceux Vettel.

Après s'être assis dans sa voiture, bloqué en réparation dans le garage Ferrari, il est sorti, condamné à partir de l'arrière de la grille.

"Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais nous avons perdu le turbo et la voiture ne roulait pas. Je me sens amer, bien sûr, car la voiture est excellente et c'est une grande chance perdue – mais nous avons une autre chance demain.

"J'attends la course avec impatience, bien sûr, mais je préférerais être à l'avant plutôt qu'à l'arrière."

Après avoir lutté avec leurs propres problèmes, Hamilton et Bottas se sont qualifiés troisième et sixième pour Mercedes avec Gasly et Raikkonen entre eux, tandis que les recrues britanniques Lando Norris de McLaren et Alex Albon de Toro Rosso ont rejoint les hommes Williams George Russell et Robert Kubica avec Vettel pour prendre un sortie anticipée.

Hamilton a été le premier au Q2 sur les médiums lorsque le soleil est revenu après une matinée terne à Baden-Wurttemburg. Son premier tour en 1: 12.149 a établi la norme avec Leclerc et Bottas en deuxième et troisième avant Gasly, défiant ses détracteurs, les a séparés.

La session Q3 a commencé avec Mercedes en premier dans leurs voitures livrées pour l'anniversaire tandis que Ferrari était assiégée alors que la voiture de Leclerc était en cours d'examen dans leur garage.

Alors que Hamilton donnait le rythme devant Verstappen et Bottas, Leclerc sortait de sa Ferrari et était hors de combat.

Promu

"Nous avons apporté des améliorations ici, mais les Ferrari étaient à un autre niveau tout le week-end. Je pense que mon temps à la fin était assez bon pour rivaliser avec Charles, s'il avait fait un tour!" dit Hamilton.

"La piste est incroyable et elle s'accélère chaque année."

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest