Lewis Hamilton devient pôle au Grand Prix des États-Unis


Austin:

Le champion en titre Lewis Hamilton a propulsé la pole position pour le Grand Prix des États-Unis en devançant son coéquipier et leader du championnat de Mercedes Nico Rosberg avec un tour fulgurant lors de la séance de qualification tendue de samedi.

Le Britannique de 31 ans a dominé l'action avec un meilleur tour record en une minute et 34,999 secondes – pour devenir le premier pilote à franchir la barre des 1:35 – pour devancer l'Allemand de 0,216 seconde alors que le duo des Silver Arrows se retirait. leur 10e lock-out au premier rang de l'année.

C'est la 58e pole position de la carrière d'Hamilton, mais sa première sur le Circuit des Amériques où, malgré trois victoires sur les quatre précédentes courses, il n'a pas réussi à dominer les qualifications.

Daniel Ricciardo s'est qualifié troisième pour Red Bull devant son coéquipier adolescent Max Verstappen avec les Ferrari de Kimi Raikkonen et le quadruple champion Sebastian Vettel prenant cinquième et sixième.

Nico Hulkenberg, lié à Renault, a terminé septième pour Force India devant Valtteri Bottas et son coéquipier Williams Felipe Massa et Carlos Sainz de Toro Rosso.

Hamilton cherche sa 50e victoire pour rester en lice dans la course au titre dans laquelle il devance Rosberg de 33 points avec quatre courses à faire.

Même s'il remporte les quatre, Hamilton pourrait être porté au titre par Rosberg s'il termine deuxième derrière lui.

"Je dois vraiment dire merci à la foule parce que je pouvais les entendre dans mon tour de ralentissement et cela me donne vraiment de l'énergie", a déclaré Hamilton.

«C'est ma première pole position ici et c'est incroyable. Cela a été de nombreuses années d'essais.

"Beaucoup de gens formidables ont essayé de m'y amener. C'est un bon sentiment pour moi et cela me donne une bonne chance pour dimanche et j'espère que nous pourrons leur offrir à tous une belle course."

Rosberg a déclaré qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait pour reprendre la pole – lui et son compatriote allemand Vettel étaient les seuls pilotes avant Hamilton à avoir remporté la pole au Texas – mais qu'il ne pouvait pas égaler la vitesse de Hamilton.

"Lewis a fait un excellent travail et je n'ai pas été tout à fait capable de le faire", a-t-il déclaré. "C'est comme ça que ça se passe parfois. Mais comme nous l'avons vu très souvent, tout peut arriver."

Par une journée claire, claire et de ski bleu au Texas, avec une température de piste de 34 degrés Celsius, les deux hommes Mercedes ont échangé des tours dès le départ pour se retirer du peloton au premier trimestre.

Leurs efforts ont captivé une grande foule et suscité l'intérêt d'un paddock très fréquenté où de nombreux invités célèbres, dont les acteurs hollywoodiens Gerard Butler et Christophe Waltz et la joueuse de tennis Venus Williams, ont été repérés.

Au grand désarroi de leurs fans, la première mini-session s'est terminée par l'élimination de Romain Grosjean dans sa voiture américaine Haas, Kevin Magnussen de Renault, Jenson Button de McLaren-Honda, Pascal Wehrlein et son coéquipier Manor Esteban Ocon aux côtés de Felipe Nasr de Sauber.

Promu

Le champion du monde sans chance 2009 Button s'est plaint par la suite d'avoir été bloqué par son compatriote Jolyon Palmer, de Renault, au dernier virage.

En Q2, Sergio Perez de Force India, le double champion Fernando Alonso de McLaren, Daniil Kvyat de Toro Rosso, Esteban Gutierrez dans la deuxième voiture Haas, Palmer et Marcus Ericsson de Sauber.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest