Lewis Hamilton de retour au sommet lors de la deuxième pratique du Grand Prix de Russie

Lewis Hamilton était de retour en mode sérieux vendredi après être remonté en tête des chronos lors des deuxièmes essais libres du Grand Prix de Russie de ce week-end.

Le triple champion du monde en titre, derrière son coéquipier Mercedes Nico Rosberg de 36 points dans la course au titre, a clairement fait savoir qu'il était uniquement concentré sur la réduction de cet écart et qu'il n'avait pas le temps de se gâter.

S'adressant aux journalistes, il a déclaré qu'il était réticent à faire des prédictions après une journée de glissade sur le circuit à faible adhérence du circuit de l'autodrome de Sochi, mais qu'il espérait avant tout un "week-end sans problèmes".

Après avoir vu son coéquipier de Mercedes, Nico Rosberg, remporter trois victoires en ouverture de saison pour prendre une avance considérable dans la course au titre cette année, Hamilton a déclaré qu'il était déterminé à réduire cet écart et à lancer sa candidature pour une quatrième couronne.

Après avoir remporté les deux précédentes éditions russes en 2014 et 2015, il est prêt à compléter un tour du chapeau.

"J'espere!" a-t-il déclaré lorsqu'il a été suggéré qu'il avait montré la rapidité nécessaire pour disputer sa première victoire en sept sorties. "Mais surtout, j'espère un week-end propre."

Hamilton a signé le deuxième temps lors de la séance d'ouverture derrière Rosberg, mais a réagi par un affichage déterminé dans l'après-midi pour devancer ses rivaux.

L'Allemand Sebastian Vettel, quadruple champion, qui a eu une panne d'électricité et s'est arrêté en piste au cours de la séance, a terminé deuxième pour Ferrari devant Rosberg, incapable de trouver un tour clair et troisième.

Hamilton a redécouvert son mojo lors de la deuxième séance, réalisant un meilleur tour en une minute et 37.583 secondes, soit plus de six dixièmes de seconde de plus que son plus proche rival, Vettel.

"Pas trop mal," fut le verdict de Hamilton. «Ça s’est bien passé, mais j’ai détruit un pneu lors d’une rotation. Il n’ya pas d’adhérence sur ces pneus. Ce n’est pas une surface très abrasive. C’est tellement lisse.

«Début solide»

Rosberg a pris le troisième rang dans la deuxième Mercedes, à huit dixièmes du rythme de Hamilton, et le Finlandais Kimi Raikkonen a terminé quatrième dans la deuxième Ferrari.

"Le début de week-end a été solide", a déclaré Rosberg. «C’est difficile de bien faire les choses sur cette piste, car il n’ya qu’une petite fenêtre où les pneus fonctionnent parfaitement et beaucoup d’endroits où il est facile de faire des erreurs.

"Je n’ai pas réussi à boucler un tour rapide avec des pneus super-souples, mais à part ça, c’était une bonne journée.

"La voiture s'est sentie bien sur un tour rapide ce matin et à nouveau sur des courses plus longues cet après-midi, donc c'est très encourageant."

Vettel est resté optimiste.

"Nous avons eu un problème électrique", a-t-il déclaré. "Évidemment, cela fait partie des éléments électriques de la voiture! Nous ne savons pas encore tout à fait mais nous devrons voir.

"Je suis sûr que nous pouvons résoudre ce problème, mais nous voulons comprendre ce qui s'est passé. C'est un peu dommage, car il nous manque quelques tours, en particulier dans les courses longues et les réglages de la course, pour voir à quel point nous sommes compétitifs.

"Je pense que Kimi a fait ses devoirs pour l'équipe, donc – pas trop mal. Je pense aussi que nous savons à peu près ce à quoi nous attendre. Je pense que nous pouvons encore beaucoup apprendre de ce que les autres ont fait."

L’Australien Daniel Ricciardo a terminé cinquième pour Red Bull, après avoir testé le dernier dispositif de sécurité de l’équipe lors de son tour d’installation dans la matinée. Finn Valtteri Bottas était sixième pour Williams.

Le héros local, Daniil Kvyat, s'est classé septième sur son circuit 'Sochi Autodrom' dans le deuxième Red Bull, devant les deux McLaren Hondas de Jenson Button, bien améliorées, huitième, et Fernando Alonso, dixième, le couple prenant en sandwich le Brésilien Felipe Massa de Williams à la neuvième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest