Les pros opposés aux pros aux Jeux olympiques ont peur: un officiel de l’AIBA


New Delhi:

Le directeur général de l’AIBA Pro Boxing (APB), Mirko Wolf, a défendu vendredi la décision de l’instance mondiale d’autoriser les boxeurs professionnels aux Jeux olympiques, affirmant que les préoccupations soulevées concernant la sécurité des pugilistes et l’inadéquation en compétition sont sans fondement.

L’Association internationale de boxe (AIBA) a ouvert les portes olympiques aux boxeurs professionnels après un congrès extraordinaire à Lausanne au début du mois.

La décision a été accueillie avec des réactions mitigées avec des noms professionnels bien connus tels que Lennox Lewis et Mike Tyson, affirmant que le mouvement était stupide et même dangereux.

« J’ai moi-même été boxeur. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de différence. Toutes ces préoccupations concernant la mise en danger des amateurs ne sont pas vraies. Nous avons tous vu Vijender, est-ce qu’il a l’air très différent de ses jours d’amateur? Alors c’est la même chose pour les autres gars. Je pense que les pros qui s’y opposent sont en fait inquiets pour autre chose », a déclaré Wolf à PTI.

« Ils ont peur que s’ils perdent face à un amateur, leur réputation disparaîtra. Leur valeur diminuera. Si supposons que quelqu’un valant un million de dollars passe à un amateur, sa valeur en sera affectée. Sa valeur marchande atteindra la roche. en bas », dit-il.

Pour justifier davantage, Wolf a déclaré que le fait d’avoir des professionnels aux Jeux olympiques conduirait les meilleurs du secteur à obtenir les premières positions.

«En ce moment, il y a tellement de champions du monde différents. Je ne peux pas les nommer en une seule fois, c’est tellement déroutant mais en ayant le meilleur des amateurs et des pros aux Jeux Olympiques, le monde pourra voir les meilleurs du circuit,  » il a dit.

Ancien boxeur professionnel lui-même, qui a terminé sa carrière invaincu, Wolf a déclaré qu’il n’y avait pratiquement rien de différent dans le circuit professionnel et amateur, à l’exception du nombre de tours.

« D’après mon expérience, je peux vous dire que ce n’est pas une si grande différence. Oui, amateur c’est trois tours et pro c’est 12 tours mais c’est à peu près tout. Je ne pense pas qu’un amateur est moins qu’un pro. Donc tout ce discours est sans fondement », dit-il.

« Quiconque dit que les amateurs seraient démolis, je demande, est-ce que la qualification olympique est facile? Ce n’est certainement pas. Les qualifications sont très très difficiles. Donc, ces gars-là sont durs, ils peuvent gérer n’importe quel pro. N’est-il pas beau d’avoir un champion uni une catégorie de poids aux Jeux olympiques?  » il a dit.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest