Les pagayeurs Soumyajit et Ankita se qualifient pour les Jeux olympiques de Londres

Les pagayeurs du Bengale Soumyajit Ghosh et Ankita Das ont réservé leurs places aux Jeux olympiques de Londres lors de la journée de clôture du tournoi de tennis de table de qualification olympique asiatique à Hong Kong, mais ce fut un véritable chagrin pour la grande pagayeuse Achanta Sharath Kamal.

Pour Soumyajit et Ankita, les places ont été acheminées via les quotas continentaux, après avoir atteint le sommet de la région sud-asiatique.

"J'ai réalisé mon rêve aujourd'hui et je me préparerai bien pour les Jeux olympiques. Ce fut un match très difficile contre Amal Raj. Cela aurait pu être le match de n'importe qui. Je suis heureux de l'avoir remporté pour mériter cette place", a déclaré le garçon de Siliguri, devenu le premier Indien à remporter le titre mondial du circuit junior en 2010.

Soumyajit a battu son compatriote et actuel champion national Anthony Amal Raj pour devenir le pagayeur le mieux classé de la région de l'Asie du Sud, tandis qu'Ankita a remporté la bataille acharnée contre son compatriote Kumaresan Shamini pour se qualifier pour le méga événement.

Ghosh, qui avait un parcours incohérent dans le tournoi, s'est incliné face à Song Man Jang, de la Corée du Nord, lors du premier match de la journée, avant de revenir en force pour vaincre Tran Tuan Quynh, du Vietnam, avant de vaincre Amal Raj pour occuper la deuxième position de réserve.

Ghosh a commencé la journée en perdant 2-4 (5-11, 11-9, 6-11, 12-10, 6-11, 4-11) contre Jang, mais cela ne l'a pas dissuadé car il a griffé Quynh a été blanchi 4-0 (11-5, 11-5, 11-0, 11-0) avant de revenir sur Amal Raj dans une autre affaire à sens unique.

Amal Raj a bien résisté au match d'ouverture en entraînant Gosh à 10-12, mais ce n'était pas suffisant, ce dernier ayant remporté les trois matchs suivants 11-9, 11-6, 11-7 pour sceller le match et la place de qualification.

Pendant ce temps, Ankita a battu Shamini 4-3 (8-11, 11-3, 11-8, 11-13, 11-9, 9-11, 11-8) pour se qualifier pour les Jeux de Londres.

"C'était un match à 50/50. Je jouais bien, mais je crois qu'elle a eu de la chance. C'était sa journée, elle a vraiment bien joué", a déclaré Shamini à la PTI par téléphone.

Ankita, âgée de 19 ans, qui est d'ailleurs devenue la plus jeune fille indienne à se qualifier pour les Jeux olympiques, a félicité l'entraîneur national Bhawani Mukherjee de lui avoir donné la confiance nécessaire pour concourir au plus haut niveau.

"Bhawani Da était toujours disponible pour aider dans les situations difficiles. La victoire d'aujourd'hui contre Shamini a été ma meilleure performance dans une situation tendue. J'ai hâte d'aller à Londres", a déclaré Ankita.

La journée a été décevante pour la joueuse de tennis de table as, Sharath Kamal, qui n'a pas réussi à remporter la dernière place qualificative et qui est revenue avec une quatrième place en réserve.

Sharath et Amalraj auront encore une autre occasion de réserver leur billet pour l'événement de prestige du dernier tournoi de qualification olympique mondiale qui se tiendra à Doha, au Qatar, à partir du 10 mai.

Kamal, qui a perdu samedi face à la Corée du Nord Kim Song Nam pour se qualifier pour la cinquième place qualificative, a perdu 1-4 face à Chih-Chi Wu de Taipei.

Le courageux joueur de 29 ans a poursuivi sur sa lancée en perdant ses trois premiers matches les 11-11, 9-11 et 7-11, avant de remporter le quatrième match 11-2. Mais cela n’a pas suffi car Wu a rebondi pour remporter le cinquième match 11 à 8 afin de forcer Kamal à sortir du bilan.

La défaite oblige Kamal à affronter son compatriote Amal Raj dans le match du groupe H pour la deuxième place sur la réserve.

Cependant, Amal Raj a eu raison de Kamal lors d'une rencontre exténuante à 4-3 avant de succomber à Ghosh pour se contenter du troisième poste de réserve.

Forcé de jouer contre le Vietnamien Quynh pour la quatrième place sur la réserve, Kamal s'est emparé de la quatrième place en faisant un tour. Le coach national a fait quelques encouragements à Kamal, qui a estimé que sa défaite face au numéro 1 mondial, Ma Long, était vraiment préjudiciable.

"Il avait de très bonnes chances de se classer parmi les quatre premiers, mais c'est la défaite contre le numéro 1 mondial Ma Long et la deuxième chance contre le Nord-Coréen qu'il avait battu auparavant lors des phases de groupes", a déclaré Mukherjee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest