Les Jeux de Tokyo devraient avoir lieu « à tout prix » en 2021: le ministre japonais des Jeux Olympiques


Tokyo 2020 devrait se tenir l’année prochaine « à tout prix » compte tenu des efforts des athlètes pour être prêts, a déclaré mardi le ministre japonais des Jeux olympiques, au lendemain de l’annonce par John Coates du CIO à l’AFP que les Jeux reportés se dérouleraient en 2021 « avec ou sans Covid » . « Pour les Jeux de l’année prochaine, les athlètes continuent de travailler dur dans les environnements dans lesquels ils se trouvent. Je pense donc que nous devons les organiser à tout prix », a déclaré Seiko Hashimoto, interrogée sur les remarques du vice-président du Comité international olympique, Coates.

« Je pense que M. Coates s’est senti rassuré sur le fait que les Jeux de Tokyo peuvent être organisés avec une coordination plus étroite des efforts », a-t-elle ajouté.

Coates a déclaré lundi à l’AFP dans une interview exclusive qu’il était confiant que les Jeux retardés s’ouvriraient comme prévu l’année prochaine, jurant qu’ils seraient les « Jeux qui ont conquis Covid ».

« Ils se dérouleront avec ou sans Covid. Les Jeux commenceront le 23 juillet de l’année prochaine », a déclaré Coates, qui dirige la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Tokyo.

« Les Jeux allaient être, leur thème, les Jeux de reconstruction après la dévastation du tsunami », a-t-il dit, faisant référence au tremblement de terre et au tsunami catastrophiques de 2011 dans le nord-est du Japon.

« Maintenant, ce seront les Jeux qui ont conquis Covid, la lumière au bout du tunnel. »

Un porte-parole des organisateurs de Tokyo 2020 a refusé de commenter directement s’ils étaient d’accord avec l’évaluation confiante de Coates.

Mais Masa Takaya a déclaré que ces remarques montraient « que l’équipe du CIO était pleinement engagée à organiser les Jeux l’année prochaine ».

Dans une décision historique, les Jeux olympiques de 2020 ont été reportés en raison du coronavirus, et ils devraient maintenant ouvrir le 23 juillet 2021.

Mais les frontières du Japon sont encore largement fermées aux visiteurs étrangers et un vaccin dans des mois, voire des années, alimente les spéculations sur la faisabilité des Jeux.

Les responsables ont clairement indiqué qu’un autre délai ne serait pas possible, et il y a des signes que l’enthousiasme du public au Japon diminue.

Un sondage effectué cet été a révélé qu’un seul Japonais sur quatre souhaitait qu’il aille de l’avant l’année prochaine, la plupart soutenant un autre report ou une annulation.

Promu

Un groupe de travail comprenant des organisateurs et des responsables du gouvernement japonais qui développeront des contre-mesures contre les coronavirus s’est réuni pour la première fois cette semaine.

Takaya a déclaré que les organisateurs continueraient à « surveiller attentivement » l’évolution de la pandémie et « feraient tous les efforts possibles en coordination avec toutes les organisations concernées pour garantir la sécurité des Jeux ».

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest