Le tribunal arbitral du sport juge les interdictions de six athlètes russes pris au dopage

La Russie a été accusée de dopage généralisé par l'AMA dans son rapport et ce rapport était la principale raison pour laquelle l'IAAF les a provisoirement suspendus des épreuves sur piste.© Reuters


Lausanne:

Le système anti-dopage russe prétendument corrompu dans le domaine de l'athlétisme sera jugé devant le plus haut tribunal du sport la semaine prochaine avec deux médailles olympiques 2012 en jeu. (La Russie s'entretiendra avec l'Agence mondiale antidopage)

Le Tribunal arbitral du sport a déclaré qu'il entendrait les appels les 2 et 3 décembre de l'IAAF contre six athlètes russes, leur fédération d'athlétisme et l'agence nationale antidopage RUSADA. (Le président Vladimir Poutine ordonne une action contre le scandale du dopage en Russie)

L'IAAF conteste le calendrier sélectif des interdictions imposées par RUSADA en janvier après que le dopage sanguin a été prouvé. (La Russie provisoirement suspendue par l'IAAF pour scandale de dopage)

Ces affaires pourraient signifier la disqualification de Sergei Kirdyapkin, champion olympique de la course de 50 kilomètres de marche, et d'Olga Kaniskina, médaillée d'argent de 20 kilomètres de marche chez les femmes.

RUSADA a accordé des interdictions de trois ans et deux mois à Kirdyapkin et Kaniskina, mais les a appliquées à partir de fin 2012.

L'affaire concerne les marcheurs de course Sergei Bakulin, Valery Borchin, Vladimir Kanaykin, Kaniskina et Kirdyapkin, ainsi que la championne olympique de 3000 mètres steeple Yulia Zaripova.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest