Le PV Sindhu veut bâtir sur le succès des championnats du monde à l'open de Chine

La vie après cet or historique a été entièrement consacrée aux félicitations et l'Indienne devra maintenant se concentrer de nouveau sur le badminton, car elle reste le meilleur pari du pays au China Open, un titre qu'elle avait remporté en 2016.

Fait intéressant, Sindhu avait annoncé son arrivée sur la scène internationale après avoir assommé la championne olympique de l'époque, Li, au Masters de Chine en 2012.

Depuis lors, Sindhu a atteint les plus hauts échelons du badminton international, tandis que Li a subi une blessure au genou menaçant sa carrière, qu'elle a subie aux Jeux olympiques de Rio.

La Chinoise est actuellement classée 20ème mais a une fiche de 3-3 contre Sindhu.

Sindhu avait battu Li au Masters d'Indonésie plus tôt cette année et si elle parvient à franchir le premier obstacle, elle affrontera probablement la Canadienne Michelle Li, qui n'a pas battu l'Indien depuis 2014.

Si tout se passe bien, elle pourrait se mesurer à la troisième tête de série chinoise et au champion All England, Chen Yufei, en quart de finale.

La numéro 8 mondiale, Saina Nehwal, qui a remporté le Masters d'Indonésie cette année, tentera également de faire bonne figure après sa convalescence après des blessures qui l'ont embarrassée cette saison.

L'ancienne n ° 1 mondiale avait bonne mine aux championnats du monde avant que quelques décisions d'arbitrage controversées ne mettent fin à sa course quand elle a perdu contre Mia Blichfeldt du Danemark au deuxième tour.

Saina affrontera la Thaïlandaise Busanan Ongbamrungphan en première ronde et devrait affronter l'ancienne numéro 1 mondiale et son ennemie Tai Tzu Ying, du Taipei chinois, en quarts de finale.

Le China Open, le dernier Super 1000 de la saison du circuit mondial, verra également revenir deux superstars – la championne olympique et triple championne du monde, Carolina Marin, et le champion du monde 2017, Viktor Axelsen.

Les deux bigwigs seront de retour après avoir récupéré de leurs blessures respectives. La campagne indienne a quelque peu perdu de son éclat avec le retrait de Kidambi Srikanth et de SS Prannoy.

Alors que la blessure au genou de Srikanth s'est aggravée lors des championnats du monde, Prannoy a la dengue.

Tous les regards seront rivés sur B Sai Praneeth, qui a mis un terme à l'attente de 36 ans de l'Inde pour devenir le premier pilote indien de sexe masculin à remporter une médaille aux Championnats du monde.

La talentueuse navette s'ouvrira contre le Thaïlandais Suppanyu Avihingsanon et devrait affronter la troisième tête de série chinoise, Shi Yu Qi, au deuxième tour.

L'ancien champion des Jeux du Commonwealth, Parupalli Kashyap, sera également dans la mêlée face au Français Brice Leverdez au premier tour.

Satwiksairaj Rankireddy et Chirag Shetty seront les premiers hommes du pays à remporter une épreuve de super 500 au Thailand Open le mois dernier.

Le duo, qui faisait partie du top 10, affrontera Jason Anthony Ho-Shue et Nyl Yakura.

En double mixte, Satwik fera équipe avec Ashwini Ponnappa et rencontrera Praveen Jordan et Melati Daeva Oktavianti, la sixième tête de série indonésienne.

Les deux autres hommes, Manu Attri et B, Sumeeth Reddy, affronteront les deuxièmes têtes de série indonésiennes, Mohammad Ahsan et Hendra Setiawan.

Ashwini et N Sikki Reddy, médaillés de bronze au Commonwealth Game, vont s'affronter contre les Taïwanais Cheng Chi Ya et Lee Chih Chen en double dames, tandis que Sikki et Pranaav Jerry Chopra affronteront les Allemands Mark Lamsfuss et Isabel Herttrich.

(Avec des entrées PTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest