Le PV Sindhu bat Nozomi Okuhara pour remporter l'or aux championnats du monde historiques

Le PV Sindhu a réalisé une performance dominante en surclassant la troisième tête de série, Nozomi Okuhara, du Japon, 21-7, 21-7 pour remporter une médaille d'or aux Championnats du monde 2019 dimanche. Dans le même temps, la cinquième tête de série, la VP Sindhu, a amélioré ses apparitions en finale des Championnats du monde en 2017 et 2018 et est devenue la première Indienne à remporter le tournoi de marque. Le PV Sindhu, sans que cela transpire, a clôturé le premier match en 16 minutes. Nozomi Okuhara, en revanche, a continué à commettre des erreurs non forcées pour permettre à PV Sindhu de remporter le point du championnat et de sceller la finale en 38 minutes.

Avec cette victoire historique, le médaillé d’argent des Jeux olympiques de Rio, Sindhu, mène la bataille face à face avec Okuhara 8-7. La médaillée d’argent des Jeux olympiques de 2016 avait déjà battu les Japonaises à l’Indonésie Open 2019.

Sindhu a complètement pris le contrôle du match depuis le match d'ouverture. Elle a obtenu huit points consécutifs pour que la finale ressemble à une promenade dans le parc. Okuhara, au contraire, semblait déconnectée de la réalité et ne parvenait pas à créer de défi sérieux pour son homologue indien.

Lors du deuxième match, Sindhu, qui avait battu le numéro 1 mondial Tai Tzu Ying en quarts de finale, a continué d'afficher son éclat dès le début en remportant sept points consécutifs. Elle ne permit pas à Okuhara de s'installer, alors que les Japonais affichaient son angoisse en hurlant à chaque point perdu. Sindhu a ensuite profité de son élan pour remporter facilement la finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest