Le pilote suisse de Moto3 Jason Dupasquier décède des suites de blessures subies dans un accident au GP d’Italie


Le pilote suisse de Moto3 Jason Dupasquier est décédé à l’âge de 19 ans des suites de blessures subies lors d’une collision en qualifications au Grand Prix d’Italie, ont annoncé dimanche les organisateurs du MotoGP. « Nous sommes profondément attristés d’annoncer la perte de Jason Dupasquier », a déclaré MotoGP sur Twitter. « Au nom de toute la famille MotoGP, nous envoyons notre amour à son équipe, à sa famille et à ses proches. Vous nous manquerez beaucoup, Jason. Roulez en paix », a ajouté le communiqué. L’hôpital Careggi de Florence traitant Dupasquier a confirmé à l’AFP que l’adolescent avait subi des lésions cérébrales « incompatibles avec la vie » lors de l’accident multi-vélos du Mugello samedi.

Dupasquier, à sa deuxième saison en Moto3, est tombé et a été heurté par au moins une moto, avant de glisser le long de la piste, lors des qualifications.

Les médecins se sont précipités sur les lieux et, après l’avoir soigné pendant 40 minutes sur le circuit, l’ont transporté par avion à l’hôpital.

Il a subi une chirurgie thoracique pendant la nuit « pour une lésion vasculaire » et a subi « de graves lésions cérébrales », a déclaré un porte-parole de l’hôpital plus tôt dimanche à l’AFP.

L’instance dirigeante du motocyclisme, la FIM, l’association faîtière IRTA de l’équipe et le détenteur des droits commerciaux du sport, DORNA, ont publié une déclaration conjointe sur la tragique nouvelle.

« Suite à un grave incident lors de la séance de qualification Moto3 2 au Gran Premio d’Italia, c’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès du pilote Moto3 Jason Dupasquier », lit-on.

Il a déclaré qu’après l’accident de Dupasquier, les médecins « sont arrivés sur le site immédiatement et que le coureur suisse a été soigné en piste » avant son transfert à l’hôpital.

« Malgré les meilleurs efforts du personnel médical du circuit et de tous ceux qui ont assisté par la suite au coureur suisse, l’hôpital a annoncé que Dupasquier avait malheureusement succombé à ses blessures », poursuit le communiqué.

Son équipe, Pruestel GP, s’était déjà retirée de la course de dimanche, postant sur Facebook: « PruestalGP a décidé de ne pas courir aujourd’hui dans le #italianGP. La situation de @ jasondupasquier50 est toujours critique et toutes nos pensées vont avec lui. »

Tom Luthi, un pilote suisse qui court en Moto2, s’est également retiré du Grand Prix de dimanche pour être proche de la famille de Dupasquier à l’hôpital, a annoncé son équipe SAG Racing.

Le Japonais Ayumu Sasaki et l’Espagnol Jeremy Alcoba étaient les autres impliqués dans cet horrible accident. Les organisateurs ont indiqué que les deux allaient « bien ».

Le leader du championnat MotoGP Fabio Quartararo avait dédié samedi son tour de qualification pour la pole position à Dupasquier.

Dupasquier, dont le père Philippe était un ancien pilote de motocross, en était à sa deuxième saison en Moto3.

Racing pour son équipe allemande, il a terminé sa campagne de recrue en Moto3 l’année dernière sans aucune utilité à la 28e place du classement général.

Après cinq courses en 2021, il a été classé 10e avec 27 points.

Le communiqué conjoint de la FIM a noté: « Dupasquier avait fait un début impressionnant pour sa deuxième saison dans la catégorie des poids légers de Grand Prix, marquant constamment des points et dans le top dix du classement.

Promu

« La FIM, l’IRTA, la MSMA et Dorna Sports transmettent nos plus sincères condoléances à la famille, aux amis, à l’équipe et aux proches de Dupasquier. »

Le dernier décès du championnat du monde de moto a été l’Espagnol Luis Salom, décédé à l’entraînement au Grand Prix de Catalogne Moto2 à Barcelone en 2016.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest