Le patron de Chelsea, Thomas Tuchel, se souvient de Romelu Lukaku après des excuses pour un entretien

L’entraîneur de Chelsea, Thomas Tuchel, a accepté les excuses de Romelu Lukaku pour les commentaires qu’il a faits dans une interview télévisée, l’attaquant vedette étant désormais disponible pour le match aller de mercredi en demi-finale de la Coupe de la Ligue anglaise contre Tottenham Hotspur. Lukaku, qui est revenu chez les Bleus pour un record de club de 132 millions de dollars (98 millions d’euros) en août après deux saisons réussies avec l’Inter Milan, a été retiré de l’équipe de Tuchel pour le match nul 2-2 du week-end dernier contre Liverpool, son rival pour le titre de Premier League.

Dans une interview avec Sky Italy, enregistrée à la mi-décembre mais diffusée seulement la semaine dernière, Lukaku a révélé qu’il aimerait revenir à l’Inter dans un proche avenir.

Mais Tuchel a déclaré mardi que les discussions avec l’international belge l’avaient convaincu que Lukaku, 28 ans, n’avait pas l’intention de perturber l’harmonie des vestiaires à Stamford Bridge et était désormais déterminé à « nettoyer le gâchis ».

« Tout d’abord, nous étions même en arrière-plan heureux d’avoir pris le temps nécessaire pour l’examiner calmement et parler calmement », a déclaré Tuchel lors d’une conférence de presse d’avant-match.

« Il s’est excusé et est de retour dans l’équipe pour l’entraînement d’aujourd’hui (mardi). »

Le patron allemand a ajouté : « Pour moi, le plus important était de comprendre et de comprendre clairement et de croire que ce n’était pas intentionnel.

« Il n’a pas fait cela intentionnellement pour faire du bruit devant un si gros match. Et c’est la toute première fois qu’il se comporte comme ça. »

Tuchel a tenté de mettre l’interview en perspective en déclarant : « Ce n’est pas si grand que les gens le souhaitent peut-être, mais ce n’est pas non plus petit.

« Mais il est assez petit pour rester calme, accepter des excuses et aller de l’avant. Il est très conscient de ce qui s’est passé et de ce qu’il a créé et il se sent responsable de nettoyer le gâchis.

« Peut-être que nous aurons encore un peu d’odeur, bien sûr. Il peut le gérer, mais il n’a pas non plus d’autre choix. Il ne peut pas s’attendre à ce que tout le monde soit super heureux le lendemain.

Promu

« Mais il est toujours notre joueur et nous avons de bonnes, bonnes raisons et beaucoup de raisons de le faire jouer pour nous, de le convaincre et de se battre dur qu’il est notre joueur. Nous sommes heureux qu’il soit notre joueur, nous le protégerons . »

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest