Le Pakistan contre le Sri Lanka: le Sri Lanka complète le blanchiment 3-0 du T20I sur le Pakistan

Hasaranga a laissé tomber Sohail à la 16ème place, puis a renvoyé la 18ème capitaine du Pakistan, Sarfaraz Ahmed, au 18ème, pour donner la victoire au Sri Lanka lors d'une journée de match désignée Journée de sensibilisation au cancer du sein.

Oshada Fernando a réussi une brillante passe de 48 balles 78 avec trois six et huit limites – la plus haute performance d'un joueur sri-lankais lors de ses débuts en T20I – pour porter le Sri Lanka à 147-7 dans ses 20 relais.

Jehan Mubarak et Danushka Gunathilaka – qui ont tous les deux marqué 46 buts – avaient détenu le record précédent pour le plus grand nombre de points des débuts de Twenty20 pour le Sri Lanka.

La victoire du Sri Lanka – leur tout premier badigeon de la série Twenty20 – a été remportée malgré le fait qu'il manque dix de leurs meilleurs joueurs, dont le skipper régulier de Twenty20, Lasith Malinga, qui a refusé de faire le tour du Pakistan pour des raisons de sécurité.

Le Sri Lanka n’a pas souffert de cette victoire après une défaite 2-0 contre la série d’un jour en remportant les deux premiers matches de la série T20 par 64 et 35 points, respectivement.

Auparavant, le seul blanchiment T20I du Pakistan était aux mains de l'Angleterre aux Émirats arabes unis en 2015.

Le départ du Pakistan a été une fois de plus désastreux, car ils ont perdu le premier but agressif, Fakhar Zaman, victime de la première balle de leur manche, défait par Kasun Rajitha.

Babar Azam (27-balles 27) et Sohail ont ajouté 76 pour le deuxième guichet, mais le Sri Lanka a serré les freins lorsque les limites se sont taries.

Iftikhar Ahmed a frappé six et une limite dans ses 17 ans mais ses 37 cibles sur les deux derniers outs et 28 au-delà se situent au-delà du Pakistan.

Un peu plus tôt, le Sri Lanka avait chevauché un jeune homme brillant d’un demi-siècle présidé par Fernando, qui a tenu les manches ensemble parce que le Sri Lanka avait perdu deux guichets pour 28 points sur quatre.

Ils ont ensuite chuté à 58-4 avec Bhanuka Rajapaksa, la star du deuxième match, en chute pour seulement trois.

Fernando a réparé les dégâts avec un stand de 76 points pour le cinquième guichet avec le skipper Dasun Shanaka qui en a fait 12.

Le Pakistan a encore une fois été négligé dans le peloton, ayant perdu jusqu'à quatre prises tandis que Sarfaraz a raté une occasion de chute derrière le guichet.

Paceman Mohammad Amir, qui a fait moins de guichet lors des deux premiers matches, a terminé avec 3-27.

La tournée au Sri Lanka a renforcé les efforts du Pakistan pour relancer le cricket international dans le pays, suspendu après les attaques terroristes perpétrées contre la même équipe en mars 2009.

Depuis lors, le Pakistan a accueilli un World XI, le Sri Lanka (tous deux en 2017) et les Antilles l'an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest