Le ministre japonais déclare que « tout peut arriver » avec les Jeux olympiques de Tokyo


Un ministre japonais a admis vendredi que « tout peut arriver » avec les Jeux olympiques de Tokyo reportés par le coronavirus, devenant le premier haut fonctionnaire à admettre l’incertitude concernant les Jeux alors que le Japon et d’autres pays luttent contre une augmentation des cas. Taro Kono, ministre de la réforme administrative et réglementaire, n’a pas exclu la possibilité d’une annulation des Jeux olympiques, le Grand Tokyo et d’autres régions étant actuellement sous état d’urgence jusqu’au 7 février au moins.

Kono est le premier ministre du cabinet à s’écarter de l’insistance du Premier ministre Yoshihide Suga selon laquelle le Japon est sur la bonne voie pour organiser des Jeux « sûrs et sécurisés », malgré l’extension de l’état d’urgence cette semaine pour couvrir un total de 11 régions, dont Osaka et Kyoto. .

« Compte tenu de la situation du coronavirus, tout peut arriver », a déclaré Kono, ancien ministre des Affaires étrangères et de la Défense de haut niveau, lors d’un point de presse.

« Le comité d’organisation et le CIO doivent bien sûr réfléchir à des plans de sauvegarde. Le gouvernement se prépare fermement pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. »

Le soutien du public aux Jeux olympiques a chuté au Japon, un récent sondage ayant révélé que plus de 80% des participants pensaient que les Jeux devraient être annulés ou reportés à nouveau.

Les médias nationaux ont rapporté jeudi que le Japon suspendait une exemption permettant aux athlètes étrangers d’entrer dans le pays pour s’entraîner, alors que l’état d’urgence du pays est en place.

Les athlètes japonais pourront toujours rentrer au Japon, mais ils ne seront plus autorisés à sauter la période de quarantaine de 14 jours.

Promu

L’interdiction des athlètes étrangers non résidents est susceptible d’affecter les équipes de baseball et de football de la J-League, qui se préparent à commencer leur saison.

Jeudi, le rugby de la Top League japonaise a suspendu sa saison à peine deux jours avant son début, après une éruption de joueurs de plusieurs clubs testés positifs pour le virus.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest