Le licenciement de Sachin Tendulkar pour 98 lors du choc de la Coupe du monde 2003 a rendu Shoaib Akhtar "très triste"

Sortir Sachin Tendulkar aurait été un énorme cuir chevelu en toute occasion, sans parler d'un affrontement en Coupe du Monde. Mais l'ancien pilote pakistanais Shoaib Akhtar était "très triste" quand il a licencié le Master Blaster pour 98 lors de la défaite du Pakistan contre l'Inde lors de la Coupe du monde 2003. Akhtar a dit qu'il voulait que Tendulkar marque un siècle, affirmant qu'il s'agissait d'une "manche spéciale". Il a poursuivi en disant qu'il aurait adoré voir le batteur légendaire le frapper à six du videur qui l'a fait entrer.

"J'étais très triste parce que Sachin s'est retiré pour 98 lors du match de la Coupe du monde 2003 contre nous", a déclaré l'écrivain de cricket pakistanais Saj Sadiq, citant Shoaib Akhtar.

"C'était une manche spéciale, il aurait dû atteindre le cap du siècle et je voulais qu'il frappe un siècle", a déclaré Akhtar.

"Pour ce videur où je l'ai fait sortir, j'aurais adoré voir un sixer", a-t-il dit.

Dans le match à Centurion, le Pakistan a frappé le premier et a marqué 273-7, grâce à un brillant Saeed Anwar siècle.

Sortant pour poursuivre, la première paire indienne de Tendulkar et Virender Sehwag a pris un départ rapide, avant que ce dernier ne perde son guichet avec l'Inde à 53-1 en seulement le sixième.

Tendulkar a poursuivi en blitz 98 sur seulement 75 livraisons, attaquant les quilleurs, frappant 12 limites et six.

Il a finalement été attrapé par Younis Khan au large du bowling de Shoaib Akhtar, mais un 44 composé de Rahul Dravid et un demi-siècle venteux de Yuvraj Singh ont vu l'Inde poursuivre confortablement sa cible avec plus de quatre overs à revendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest