Le lanceur de disque Yogesh Kathuniya remporte le bronze aux Championnats du monde de para-athlétisme, Livres Quota paralympique de Tokyo


Trois tentatives infructueuses, mais le lanceur indien prometteur Yogesh Kathuniya n’a pas perdu espoir de remporter la médaille de bronze en finale du lancer du disque masculin F56 aux Championnats du monde de para-athlétisme de Dubaï 2019 à Dubaï mardi. Ce faisant, Kathuniya a également réservé la septième place de qualification pour Tokyo 2020 pour l’Inde en para-athlétisme, avant que Praveen Kumar ne le rejoigne avec une quatrième place dans la finale masculine du saut en hauteur T64 hier soir. Il a atteint un record personnel en franchissant la barre à 1,92 mètre.

Selon les règles du Comité international paralympique, les quatre meilleurs athlètes classés aux Championnats du monde de para-athlétisme 2019 dans chacune des épreuves de médailles individuelles du programme paralympique de Tokyo 2020 (à l’exclusion du marathon) obtiendront chacun une place de qualification pour leur pays respectif.

Kathuniya, 23 ans, a lancé le disque à une distance de 42,05 mètres à sa sixième tentative pour décrocher la médaille de bronze. Pendant la majeure partie du match, il est resté à la deuxième place derrière l’éventuel vainqueur brésilien Claudiney Batista dos Santos (45,92 m), mais l’Iran Ali Mohammadyari a eu la chance de réussir une seule bonne tentative lors de sa dernière – un 43,51 mètres – pour remporter l’argent.

En fait, il y a eu une manifestation de l’Iranien après sa disqualification par le jury.

« Après les trois premières fautes, j’ai lancé les trois suivantes faciles. Il n’y avait aucune pression sur moi. Je voulais juste marquer mes premiers championnats du monde et finalement, je l’ai fait. Je suis heureuse d’obtenir le bronze », Kathuniya a déclaré au Comité paralympique de l’Inde.

« C’était mes premiers championnats majeurs et une grande expérience d’apprentissage ici. Et quand je reviendrai, je travaillerai sur ma technique avec mon entraîneur », a déclaré Kathuniya, qui s’entraîne sous Naval Singh au stade Jawaharlal Nehru de New Delhi. La médaille a également été remportée lors d’une «journée spéciale» pour le jeune alors qu’il terminait trois ans en para-sport ce jour-là.

«Aujourd’hui, j’ai terminé trois ans en para-athlétisme. C’est ma vie maintenant. Mais nous devons être en forme mentalement et physiquement, donc je fais du sport et j’aime aussi les études», a déclaré Kathuniya, qui poursuit sa maîtrise en commerce au Kirori Mal College. à l’Université de Delhi.

Promu

Il attend maintenant avec impatience de rentrer chez lui à Bahadurgarh, Haryana. « Mes parents seront vraiment fiers que je me sois qualifié pour les Jeux paralympiques. C’est une grande chose pour eux. Maintenant, mon objectif est de commencer à m’entraîner pour Tokyo 2020 », a-t-il ajouté.

L’Inde a maintenant deux médailles d’or, une d’argent et deux de bronze de ce championnat.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest