Le directeur de la haute performance pour l'athlétisme indien, Derek Boosey, démissionne

Nommé avec beaucoup de fanfare il y a moins d'un an, le premier directeur indien de la haute performance pour l'athlétisme, Derek Boosey, a démissionné de son poste, déclarant qu'il ne se sentait plus "à l'aise" pour continuer à occuper ce poste.

"Il a démissionné et demain est son dernier jour de mandat. Il a envoyé sa lettre de démission à la Sports Authority of India. Il n'a cité aucune raison et a simplement déclaré qu'il ne se sentait plus à l'aise pour continuer à occuper ce poste", a déclaré une des plus grandes fédérations d'athlétisme. représentant de l’Inde a déclaré à PTI.

Basé aux États-Unis, Boosey, âgé de 73 ans, qui a travaillé dans de nombreux pays à des postes presque similaires dans le passé, a été nommé il y a à peine sept mois.

Son engagement était de longue durée et devait durer cinq ans jusqu'à la fin des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Il avait été chargé de s'occuper du programme de développement à la base, du calendrier des camps nationaux, de l'exposition à l'étranger des meilleurs athlètes et de la nomination d'entraîneurs.

Boosey, connecté à l'Inde par l'intermédiaire de son grand-père né à Pune, a pris part aux Jeux olympiques de 1968.

Il a été directeur des sports pendant près d’un an en Arabie saoudite en 1976, avant d’occuper le poste d’entraîneur-chef décathlon et heptathlon en Australie de 1980 à 1984.

Boosey a également été consultant en athlétisme en Corée de 1984 à 1988 avant d’occuper un poste de même nature en Chine pendant deux ans (1988 à 1990).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest