Le Comité international olympique demande un grand sommet antidopage en 2017

Le président du Comité international des Jeux Olympiques, Thomas Bach, a déclaré que le système antidopage mondial présentait certaines lacunes et devait être plus transparent.© AP


Lausanne:

Le Comité international olympique demandera la convocation d'un sommet spécial sur le dopage l'année prochaine dans le cadre de ses efforts pour éliminer les tricheurs de drogue du sport, a-t-il déclaré mardi.

Le CIO souhaite que l'Agence mondiale antidopage (AMA) prenne le contrôle du dépistage des drogues dans tous les sports, retirant ainsi les fédérations nationales d'un processus corrompu dans de nombreux pays.

Le CIO demandera à l'AMA "de convoquer une" Conférence mondiale extraordinaire sur le dopage "en 2017", ont déclaré les dirigeants olympiques dans un communiqué publié à l'issue d'un sommet spécial visant à empêcher les tricheurs de drogue des Jeux de Rio de Janeiro, qui débutent le 5 août. .

Un autre sommet en octobre aidera à définir les objectifs de la conférence de l'AMA, a déclaré le CIO.

L'un des objectifs sera de "rendre l'ensemble du système antidopage indépendant des organisations sportives".

Cet appel fait suite aux révélations du CIO selon lesquelles les systèmes de dopage en Russie et au Kenya ont été tellement corrompus que les tests de dépistage de drogues dans ces pays ne peuvent plus faire confiance.

Globalement, le chef du Comité international des Jeux Olympiques, Bach, a déclaré que les dirigeants du CIO ont conclu que "le système antidopage (mondial) présente certaines lacunes (et) doit être plus transparent".

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest