Le chef de l’AMA presse la Russie sur un nouveau leadership et des réformes dans le sport

L’Agence mondiale antidopage a pressé mercredi le ministre russe des Sports d’introduire une nouvelle direction indépendante et des réformes lors de sa première réunion de haut niveau depuis l’exclusion du pays des sports internationaux. Le président de l’AMA, Witold Banka, a rencontré le ministre russe des Sports Oleg Matytsin à Istanbul. « L’objectif principal de la réunion était de discuter des exigences qui doivent être remplies par l’Agence antidopage russe (RUSADA) et les autorités russes pour que RUSADA soit rétablie comme conforme au Code mondial antidopage », a déclaré l’AMA dans un communiqué. déclaration.

La Russie a été interdite pendant quatre ans des grands événements sportifs par l’Agence mondiale antidopage en 2019 à la suite de découvertes selon lesquelles des responsables avaient manipulé des données pour dissimuler des tests positifs qui montraient une utilisation généralisée de drogues améliorant les performances parmi ses athlètes.

Le Tribunal arbitral du sport, cependant, a réduit l’interdiction à deux ans se terminant en décembre 2022 et les athlètes propres ont été autorisés à concourir sous une bannière neutre.

Le patron de RUSADA, Yuri Ganous, a quant à lui été limogé.

« La direction de l’AMA a eu une discussion constructive aujourd’hui avec le ministre Matytsin et sa délégation », a déclaré Banka dans un communiqué.

« La nécessité pour RUSADA de conserver son indépendance est cruciale », a-t-il déclaré. « Il ne doit y avoir aucune tentative de l’État russe ou des autorités sportives d’interférer avec l’une de ses opérations. »

Banka a également souligné que la nomination du prochain directeur général de RUSADA « doit suivre un processus rigoureux ».

RUSADA a été réformé et rendu indépendant, avec une nouvelle formation mise en place pour les futurs entraîneurs et dirigeants sportifs.

L’équipe de Russie n’était pas aux Jeux olympiques de Tokyo cet été, mais 335 de ses athlètes jugés propres étaient présents, ce qui en fait l’une des plus grandes délégations.

Promu

La Russie manquera les Jeux olympiques d’hiver à Pékin l’année prochaine ainsi que la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.

Mais la Fédération internationale de volley-ball a confirmé en juin que la Russie accueillera la Coupe du monde 2022.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest