Le chagrin des Jeux Olympiques de Rio derrière, Vikas Krishan regarde les championnats du monde


New Delhi:

La médaille olympique tant convoitée lui a échappé une fois de plus, mais loin de s’enliser, le boxeur Vikas Krishan dit qu’il vise maintenant à devenir le premier Indien à remporter deux médailles aux Championnats du monde l’année prochaine, que la fédération nationale prenne forme ou non.

Le joueur de 24 ans, qui a remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde 2011 – l’un des trois seuls Indiens à l’avoir fait, a perdu en quarts de finale des Jeux olympiques de Rio.

« C’était une bonne compétition pour moi. J’ai raté la médaille mais je pense que ma performance était bonne. Quant à perdre dans les quarts, je prends la responsabilité de ma performance, je n’étais pas à la hauteur ce jour-là, » Vikas, qui participe la catégorie des poids moyens des 75 kg, a déclaré PTI dans une interview.

«Au moment de la pesée, je pesais 71 kg le jour des quarts de finale. Je ne pouvais pas bien concourir, je ne pouvais pas mettre de la puissance dans mes coups de poing. Je pense que la chance était de mon côté dans les premiers tours. Je suis responsable de ce qui s’est passé. Je chercherais à améliorer mon maintien de poids « , a-t-il déclaré, rappelant la défaite 3-0 face à l’Ouzbék Bektemir Melikuziev.

Un blâme majeur pour la campagne de boxe sans médaille de l’Inde à Rio a été mis sur l’absence d’une fédération nationale au cours des quatre dernières années. Vikas a convenu que la boxe avait souffert du point de vue logistique à cause du désordre.

« Comment j’ai perdu dans les quarts est ma responsabilité, la question de la fédération est sans importance là-bas mais comment un sport peut-il survivre sans fédération? Nous avons besoin de plus de compétitions non seulement à l’étranger mais aussi chez nous pour nous améliorer et c’est quelque chose que seule une fédération peut faire,  » il a souligné.

Peut-être résigné au fait que les choses pourraient ne pas s’améliorer malgré les avertissements répétés de l’Association internationale de boxe (AIBA) à l’Inde, Vikas a déclaré qu’il concentrerait désormais ses énergies sur l’excellence sans le système.

« Les Jeux olympiques de Rio ne reviendront pas maintenant. Je dois donc avancer. Je vise une médaille aux Championnats du monde de l’année prochaine pour devenir le premier Indien à remporter deux médailles lors de l’événement mondial. Je montrerai au monde comment faire. gagner une médaille sans fédération », a-t-il déclaré.

Les championnats du monde auront lieu à Hambourg, en Allemagne, mais les dates de l’événement n’ont pas encore été annoncées.

Mis à part sa confiance personnelle, Vikas a déclaré que certains aspects de la préparation devaient changer pour que les boxeurs indiens réussissent.

«Si nous voulons une médaille olympique, nous devons commencer quatre ans à l’avance, pas un an avant les Jeux. De plus, j’ai le sentiment que notre camp national manque d’entraîneurs, je pense que le nombre doit augmenter pour qu’il y ait suffisamment d’entraîneurs pour tous les boxeurs. « 

« L’exposition étrangère est un must, mais nous avons également besoin de tournois en Inde. Nous devons avoir de bonnes compétitions nationales. La boxe est en déclin, il faut prendre des mesures urgentes », a-t-il déclaré.

Vikas a contourné les questions sur son désir souvent déclaré de s’essayer dans l’arène professionnelle.

« Je prends une pause pour les deux ou trois prochains mois parce que je veux passer du temps avec ma famille. Après cela, je verrai quoi faire ensuite », a-t-il signé.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest