L’Arabie saoudite « course contre la montre » pour terminer la piste de Formule 1

L’Arabie saoudite fait des heures supplémentaires pour préparer ses débuts en Formule 1, a déclaré un responsable, la piste étant toujours en construction avant la course début décembre. Le responsable, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que les organisateurs « faisaient une course contre la montre » et travaillaient « 24 heures sur 24 » dans la ville de Djeddah, sur la mer Rouge. Une visite de la piste cette semaine a montré qu’il y avait encore beaucoup de travail à faire, avec des bâtiments en construction et des grues et des excavatrices sur place.

Le circuit éclairé s’étendra sur 6,175 km (3,8 miles), le deuxième plus long du calendrier, et comportera 27 virages. Le week-end de course est du 3 au 5 décembre.

Le prince Khalid bin Sultan Al-Faisal, président de la Fédération saoudienne de l’automobile et de la moto, a déclaré qu’il y avait une « énorme demande » de billets, même à un moment où les voyages restent difficiles en raison de la pandémie.

Les billets ne sont pas non plus bon marché, allant de 2 000 riyals saoudiens (533 $) à 35 000 rials saoudiens (9 333 $).

« Nous nous attendons à une énorme participation, en particulier de la part d’Europe et des États-Unis », a-t-il déclaré aux journalistes.

« Le projet de Formule 1 a coûté cher, et il est normal que le coût soit compensé par la vente de billets ainsi que par d’autres sources, y compris des publicités et des sponsors locaux. »

Le royaume conservateur a souvent été accusé de « lavage sportif » après avoir commencé à organiser une série de compétitions de haut niveau.

L’Arabie saoudite accueille déjà le Dakar Rally, la série de Formule E entièrement électrique, en plus des meilleurs événements de boxe, de golf et de tennis.

Promu

La Formule 1 a fait l’objet d’un examen minutieux concernant l’organisation d’une course à Bahreïn, et l’ajout de l’Arabie saoudite ne manquera pas d’intensifier les critiques des observateurs des droits de l’homme.

Le Grand Prix d’Arabie saoudite sera l’avant-dernière épreuve du calendrier de 22 courses pour 2021 qui se terminera à Abu Dhabi, dans le Golfe voisin des Émirats arabes unis.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest