L’ancien médaillé d’argent du CWG Som Bahadur Poon devient boxeur professionnel


Le médaillé d’or du championnat du Commonwealth Som Bahadur Poon est le prochain grand nom à rejoindre les rangs de la boxe professionnelle en Inde. Poon fera ses débuts professionnels lors de la soirée de combat de l’Indian Boxing Council (IBC) à Imphal le 29 janvier. L’homme de retour, qui avait décidé d’arrêter de jouer pour devenir entraîneur, affrontera Manop Sitthiem de Thaïlande. La jeune médaillée des Jeux du Commonwealth de Glasgow, Pinki Jangra, est également prête à entrer dans le monde professionnel sur la même carte de combat. L’ancienne championne du monde AIBA L Sarita Devi sera également pour la première fois sur le ring en tant que pro sur la même carte de combat.

Pinki Jangra, médaillée de bronze aux Jeux du Commonwealth, est également prête à entrer dans le monde professionnel sur la même carte de combat.

« C’est une seconde vie pour le boxeur en moi », a déclaré le boxeur vétéran de l’armée.

« Les problèmes de santé ne me permettaient pas de concourir et je ne pouvais pas penser à rester à l’écart du sport qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. J’ai aussi réussi en tant qu’entraîneur et mes boxeurs ont remporté des médailles. Mais, le feu dans le ventre pour concourir. alors que le boxeur s’embrasait, à chaque fois je serai sur le ring en tant qu’entraîneur », a-t-il ajouté.

Manquer une place olympique fait toujours mal à Poon. Il est déterminé à compenser cette défaite avec rien de moins qu’un titre mondial.

« En tant qu’entraîneur, je mettrais au sol beaucoup de jeunes. La boxe professionnelle est une question de technique, de force, d’endurance et de subsistance. Vous pouvez toujours revenir dans le match. Je suis de retour pour le match. Je promets à la nation et à tous mes fans, qu’il reste assez de boxe en moi pour vous donner à tous de nombreux moments pour applaudir et célébrer », a déclaré Poon.

Pinki est également enthousiasmée par ses débuts professionnels à Imphal, la ville natale de MC Mary Kom.

« J’aurais aimé être contre l’icône de la boxe indienne MC Mary Kom. Mes deux victoires contre elle ont été très spéciales. Mais il y a un respect pour ce que Mary Kom a réalisé pour elle-même et la boxe indienne. Cependant, ça fait plus mal qu’un coup. ou coup de poing dans l’anneau, quand quelqu’un que vous avez vaincu deux fois refuse de reconnaître votre existence.

« Je respecte Mary Kom pour ce qu’elle a accompli pour elle-même et pour le pays. Mais quand elle demande qui est Pinki Jangra, je ressens vraiment le besoin de lui faire face à nouveau sur le ring. Je sais, elle n’est pas prête pour un combat avec. Tout de même, je lui demande respectueusement de venir pour mon combat le 29 janvier et de voir du bord du ring qui est Pinki Jangra », a déclaré Pinki.

L’adversaire de Pinki lors de ses débuts est Claudia Ferenczi de Slovaquie.

« Réussir contre le meilleur m’a amené jusqu’ici. Plus le défi est grand, meilleure est la performance », déclare le confiant Pinki.

Promu

L’attraction vedette de la soirée sera l’icône locale et Sarita Devi d’Imphal, qui fait ses débuts professionnels contre Zsofia Bedo de Hongrie.

Carte IBC Fight Night Fight, femmes légères: L Sarita Devi (Inde) contre Zsofia Bedo (Hongrie); Hommes légers et lourds: Som Bahadur Poon (Inde) vs Manop Sitthiem (Thaïlande); Femmes de poids léger Bantam: Pinki Jangra (Inde) vs Claudia Ferenczi (Slovaquie); Super Feather Hommes: Vipin Kumar (Inde) vs Mubaraq Sseguya (Ouganda); Super Welter Men (titre national): Siddharth Varma (Inde) vs Jaganathan (Inde.)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest