Lalita Babar: "La transition entre le marathon et le steeple-chase était difficile"

La spécialiste indienne du steeple-chase, Lalita Babar, qui a terminé 10e aux Jeux olympiques de Rio récemment conclus, a déclaré que la transition du marathonien à la course au steeple n’était pas facile pour elle.

"Cela a été très difficile, car le steeple-chase est un événement technique et remporter une médaille aux Jeux asiatiques est très difficile dans les six mois", a déclaré l'athlète basé à Satara.

"Malgré cela, j'ai quand même remporté une médaille (aux Jeux asiatiques). Non seulement une technique est utilisée, mais le steeple-chase est aussi une épreuve d'endurance, qui nécessite endurance, vitesse et technique", a déclaré Babar.

L'athlète âgée de 27 ans s'exprimait après avoir reçu le prix de la sportive de l'année de l'ancien pilote indien Zaheer Khan. Le prix faisait partie des Prix annuels du Jubilé d'or 2016 de l'Association des journalistes sportifs de Mumbai (SJAM), qui ont été présentés ici ce soir.

Elle avait remporté une médaille d'argent au 3000 m steeple lors des Jeux asiatiques de 2014 à Incheon, alors qu'elle avait remporté l'or aux Championnats d'Asie 2015 tenus à Wuhan dans la même épreuve.

"Le plus important, c'est qu'il faut de la concentration. S'il n'y a pas de concentration, franchir des obstacles et sauter de l'eau est très difficile. Pour moi, c'est une épreuve difficile et j'ai essayé. J'aime cette épreuve et pour moi si une athlète atteint la finale (aux Jeux olympiques) après 33 ans, c'est une grande chose ", a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest