L’AIFF, l’IFA n’interféreront pas dans le conflit entre le Bengale oriental et l’investisseur Shree Cement : Kushal Das

La Fédération indienne de football (AIFF) et l’Association indienne de football (IFA) n’interféreront pas dans la lutte en cours entre le comité exécutif du Bengale oriental et son investisseur Shree Cement, a confirmé mercredi le secrétaire général de l’AIFF, Kushal Das. Des centaines de supporters du Bengale oriental sont descendus dans les rues de Kolkata mercredi pour protester alors que le comité exécutif du club refusait de signer l’accord final avec Shree Cement. « Oui, j’ai entendu dire qu’il y avait eu de la violence aujourd’hui. Ce n’est certainement pas bon. Il n’est pas question que l’AIFF ou l’IFA s’y mettent. Il y a un accord qui est signé entre un investisseur et le club. Il n’y a pas de locus standi de personne pour entrer », a déclaré Das à ANI.

Il a également confirmé que la huitième édition de la Super League indienne débutera le 19 novembre à Goa. Il a ajouté que la situation s’annonce sombre pour le Bengale oriental si le club ne résout pas le problème au plus tôt.

« Oui, il n’y a pas d’autre option, nous devons jouer l’ISL dans un environnement similaire à Goa comme l’année dernière. Le tournoi débutera le 19 novembre. Quant au Bengale oriental, ils devront former une équipe, la fenêtre de transfert se termine le 1er août. À moins que cela ne soit résolu, il leur serait difficile de former une équipe », a-t-il souligné.

Avec les responsables du club du SC Bengale oriental et les principaux sponsors Shree Cement en désaccord en raison de la non-signature du contrat, le sort du club dans l’ISL est incertain.

S’adressant à l’ANI, des sources proches des investisseurs ont clairement indiqué qu’elles souhaiteraient que l’accord final soit signé avant d’aller de l’avant.

« La position de Shree Cement a été très claire dès le premier jour. Ils veulent que l’accord final définitif soit signé conformément à la liste des conditions, comme cela a été convenu. Ils sont là pour aider le Bengale oriental de toutes les manières possibles et savoir ce que le club se tient. pour », a déclaré la source.

Promu

« Ils ont dépensé environ Rs 54 crore au cours de la première saison et sont prêts à tout mettre en œuvre pour aider le club cette saison aussi, et au-delà. Mais la signature de l’accord final doit être le premier pas dans cette direction,  » a ajouté la source.

La direction du club du Bengale oriental avait décidé vendredi de ne pas signer l’accord final avec l’investisseur Shree Cement Limited. La décision a été prise lors d’une réunion émergente où les 24 membres de l’exécutif ont signé une déclaration disant la même chose.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest