La Russie intente un procès civil contre ceux qui le prétendent ont soutenu le dopage

La Russie engagera des poursuites devant des tribunaux civils contre ceux qui ont affirmé que son gouvernement soutenait le dopage, a déclaré le ministre des Sports, Vitaly Mutko.

"Nous avons fait une estimation légale", a déclaré le ministre dans une interview accordée à la chaîne Match TV samedi, a rapporté Tass.

"Nous le présenterons à des organisations internationales et déposerons de manière sélective des poursuites devant les tribunaux civils contre les auteurs, qui nous ont accusés de soutenir le dopage", a déclaré Mutko.

La Commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA), présidée par le professeur de droit canadien Richard McLaren, a publié le 18 juillet un rapport sur les résultats d'une enquête sur les accusations de dopage et de manipulation d'essais par des athlètes et des officiels russes à Sochi en 2014. Jeux olympiques d'hiver.

Selon ses détails, la commission aurait affirmé avoir trouvé des preuves que le ministère russe des Sports et le Centre de formation des équipes nationales russes et le Service fédéral de la sécurité avaient dissimulé un programme de dopage dans le sport russe.

Le rapport de la commission de l'AMA indiquait en particulier que l'enquête de la commission avait enregistré un total de 643 cas de résultats de tests positifs disparus en Russie entre 2012 et 2015, impliquant des athlètes de 30 sports.

En conséquence, l’AMA a suggéré au Comité international olympique (CIO), au Comité international paralympique (IPC) et à toutes les fédérations sportives internationales d’interdire aux athlètes russes de toutes les compétitions sportives internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest