La préparation olympique a déraillé de nouveau sur la bonne voie après que Manika Batra accepte de participer au camp national

Manika Batra et G Sathiyan avaient précédemment exprimé leur indisponibilité pour assister au camp.© Instagram


Les préparatifs olympiques du contingent indien de tennis de table ont reçu un coup de pouce bien nécessaire vendredi lorsque la pagayeuse vedette Manika Batra a accepté de rejoindre le camp national de Sonepat pour s’entraîner avec sa partenaire de double mixte et vétéran Sharath Kamal. Plus tôt, Manika et G Sathiyan avaient exprimé leur indisponibilité pour assister au camp, préférant continuer à s’entraîner respectivement à Pune et Chennai avec leurs entraîneurs. Ce fut un gros revers pour la préparation de l’Inde pour les Jeux Olympiques de juillet-août où l’Inde a une chance de médaille, bien que faible, pour la première fois après avoir remporté l’épreuve de qualification en double mixte. La préparation a de toute façon été loin d’être idéale en raison des restrictions liées au COVID-19. L’équipe n’a pas non plus d’entraîneur-chef depuis les Jeux asiatiques de 2018.

Alors que la disponibilité de Sathiyan pour le camp, à partir du 20 juin, reste incertaine, Manika a informé TTFI qu’elle se rendrait à Sonepat avec son entraîneur personnel Sanmay Paranjpe.

« Elle a dit oui à la participation au camp, mettant le pays en premier. Nous apprécions cela. Nous avons également obtenu l’approbation de SAI pour le camp.

« Notre meilleure chance est en double mixte, donc la préparation de Manika et Sharath devient très importante. J’espère qu’ils tireront beaucoup de choses du camp », a déclaré le conseiller de TTFI, MP Singh, à PTI.

Outre Manika, Sharath et Sathiyan, Sutirtha Mukherjee s’est également qualifiée pour les Jeux olympiques, ce qui en fait la plus grande représentation de l’Inde dans ce sport aux Jeux d’été.

Promu

Environ 16 personnes feront partie du camp du 20 juin au 5 juillet, dont 12 joueurs et quatre membres du personnel de soutien.

Ils subiront tous un test RT-PCR à leur arrivée le 17 juin et subiront quotidiennement un test rapide d’antigène dès le premier jour du camp.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest