La préparation de la Coupe du monde féminine ODI en Inde commencera enfin par une série à domicile contre l’Afrique du Sud


L’équipe féminine indienne parviendra enfin à se débarrasser de la rouille après 12 mois sans cricket international et à commencer sa préparation pour la Coupe du monde ODI avec la série de cinq matchs contre l’Afrique du Sud qui débutera dimanche. Alors que les Sud-Africains entrent dans la série fraîchement sortis de leur caoutchouc à domicile contre le Pakistan le mois dernier, les Indiens ont joué pour la dernière fois le 8 mars 2020 lorsqu’ils ont perdu contre l’Australie lors de la finale de la Coupe du monde T20. Le protocole de quarantaine en temps COVID n’a donné que deux jours de filets aux deux équipes, ce qui rend plus difficile pour les joueurs d’être à leur meilleur dès le départ.

On peut dire avec certitude que les Indiens ont pris du retard dans leur préparation à la Coupe du monde par rapport à l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, qui ont joué plus régulièrement au milieu de la pandémie.

Le nouveau comité de sélection est venu avec sa propre vision et a choisi six joueurs non plafonnés pour le concours de huit matches comprenant également trois T20, laissant de côté les joueurs seniors comme Shikha Pandey, Taniya Bhatia et Veda Krishnamurthy.

La non-sélection de la star du T20 Shafali Verma pour les ODI a également soulevé quelques sourcils.

Harmanpreet Kaur, qui est l’adjoint de Mithali Raj dans les ODI et le capitaine du T20, a insisté sur le fait que la rouille ne sera pas un problème pour eux et que les joueurs ont hâte de prendre le terrain après un long écart.

« Ce fut une longue pause mais parfois les choses ne sont pas sous votre contrôle, maintenant nous commençons à jouer au cricket et nous devons nous assurer que nous utilisons ce temps et faire notre meilleure combinaison pour les tournois à venir », Harmanpreet, qui jouera son 100e ODI dimanche, avait déclaré deux jours avant l’ouverture de la série.

Bien que les joueurs n’aient pas eu beaucoup de temps de jeu au cours de la dernière année, ils ont veillé à ce que leur forme physique reste inchangée.

Certains des joueurs, y compris Jemimah Rodrigues et Deepti Sharma, ont utilisé le temps libre pour jouer dans des tournois de clubs car ils ne savaient pas quand la prochaine affectation en Inde viendrait.

Avec la Coupe du monde ODI prévue en Nouvelle-Zélande au début de l’année prochaine, l’équipe doit explorer les options dans l’ordre intermédiaire et le département du rythme.

L’Afrique du Sud, qui a récemment battu le Pakistan 3-0, manquera les services de son skipper régulier Dane van Niekerk et de la polyvalente Chloe Tyron pour la tournée en Inde.

Sune Luus dirigera l’équipe en l’absence de Niekerk. Les visiteurs ont eu très peu de temps pour s’habituer aux conditions mais ils entrent dans la série avec beaucoup plus de temps de match que les hôtes.

Tous les matchs se joueront au stade ultramoderne d’Ekana, avec une capacité d’accueil plafonnée à 10 pour cent.

Équipes:

Femmes indiennes: Mithali Raj (capitaine), Smriti Mandhana, Jemimah Rodrigues, Punam Raut, Priya Punia, Yastika Bhatia, Harmanpreet Kaur, D Hemalatha, Deepti Sharma, Sushma Verma (gardien de guichet), Swetha Verma, Radha Yadav, Rajeshwi Gayakwad, Rajeshwi Gayakwad, Joshi, Poonam Yadav, C Prathyusha, Monica Patel.

Promu

Femmes d’Afrique du Sud: Sune Luus (capitaine), Ayabonga Khaka, Shabnim Ismail, Laura Wolvaardt, Trisha Chetty, Sinalo Jafta, Tasmin Britz, Marizanne Kapp, Nondumiso Shangase, Lizelle Lee, Anneke Bosch, Faye Tunnicliffe, Nonkulkon Mla, Lara Goodall, Tumi Sekhune.

Le match commence à 9 heures.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest