La Formule 1 Team Manor cesse ses activités

Il ne reste plus que 10 équipes à s'aligner pour le Grand Prix d'Australie – la première course de la saison – le 26 mars.

"Depuis leur nomination plus tôt ce mois-ci, les co-administrateurs de FRP Advisory poursuivent leurs travaux, avec le soutien de la haute direction, pour tenter de sécuriser de nouveaux investissements dans le secteur, aboutissant à des négociations avec un certain nombre de parties intéressées.

"Durant cette période, un financement a été obtenu pour garantir le paiement de tous les salaires du personnel jusqu'au 31 janvier 2017.

"Malheureusement, depuis la nomination des administrateurs, aucun investissement n'a été obtenu dans le temps limité dont nous disposions pour poursuivre le groupe dans sa forme actuelle.

"En l'absence de structure opérationnelle ou financière viable pour maintenir le groupe en activité, les co-administrateurs ont maintenant cessé leurs activités avec JRSL.

"Notez que Manor Grand Prix Racing Ltd, la société sœur de JRSL, qui détient les droits pour la participation de l'équipe à la F1, n'est pas sous administration."

Geoff Rowley, administrateur adjoint, a déclaré qu'il était dommage que l'équipe ait déployé de grands efforts au cours des dernières années.

"Il est profondément regrettable que l'équipe ait dû cesser ses activités et fermer ses portes", a-t-il déclaré.

"Manor est un grand nom dans le sport automobile britannique et l'équipe a accompli beaucoup de choses au cours des deux dernières années, revigorées par de nouveaux propriétaires."

Manor a terminé 11e et dernier du championnat des constructeurs de la saison dernière et était en pourparlers avec de nouveaux investisseurs.

Manor était auparavant entré dans l'administration entre les saisons 2014 et 2015 après s'être effondré avec des dettes de 35 millions de livres sterling (43,3 millions de dollars, 40,9 millions d'euros).

Connu à l'époque sous le nom de Marussia, l'équipe a été rachetée par Stephen Fitzpatrick, propriétaire de la société d'énergie Ovo, et renommée Manor juste à temps pour la saison 2015.

La fin des quarante années de règne de Bernie Ecclestone sur la Formule 1, lorsque Liberty Media, société basée aux États-Unis, a finalisé lundi le rachat de la marque la plus prestigieuse du sport automobile dans le cadre d'une transaction évaluée à environ 8 milliards de dollars a suscité l'espoir que nouveaux investisseurs pour lancer des équipes.

"Vous devez vous assurer que votre activité est durable car il y a une équipe sur le point de disparaître et d'autres sont sur le point de disparaître", a déclaré à l'AFP Martin Whitmarsh, ancien directeur général de McLaren.

"Cela effraie le troupeau et n'encourage pas les investisseurs à entrer."

(Avec entrées AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest