La FIFA prolonge l’interdiction de l’ancien président Sepp Blatter jusqu’en 2028

Sepp Blatter a été démis de ses fonctions de président de la FIFA en 2015.© AFP


La FIFA a interdit mercredi à son ancien président Sepp Blatter jusqu’en 2028 après lui avoir infligé une nouvelle suspension de six ans et huit mois pour avoir reçu d’énormes bonus. L’ancien secrétaire général de la FIFA, Jerome Valcke, a également vu sa suspension actuelle prolongée du même montant. Les nouvelles interdictions n’entreront en vigueur que lorsque les interdictions actuelles de Blatter et Valcke pour corruption, qui durent jusqu’en octobre de cette année et octobre 2025, prendront fin. La commission d’éthique de la FIFA a déclaré qu’elle avait également condamné chaque homme à une amende d’un million de francs suisses.

Blatter, qui a 85 ans, a reçu 23 millions de francs suisses (24,6 millions de dollars, 20,7 millions d’euros) de « bonus extraordinaires » liés à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et à la Coupe du monde 2014 au Brésil ainsi qu’au tournoi de la Coupe des confédérations au Brésil qui l’a précédée, a déclaré le Comité d’éthique dans un résumé de sa décision.

Valcke, le Français de 60 ans qui était le bras droit de Blatter pendant ses 17 ans de règne à la tête de l’instance dirigeante mondiale du football, a reçu 30 millions de francs suisses au cours de la même période, a déclaré le comité.

La FIFA a déclaré que Blatter et Valcke avaient violé le Code d’éthique en « offrant et en acceptant des cadeaux ou d’autres avantages » et en « abus de position ».

Il a déclaré dans un communiqué: « Les enquêtes sur MM. Blatter et Valcke ont couvert diverses charges, en particulier concernant les paiements de bonus liés aux compétitions de la FIFA qui ont été versés aux hauts responsables de la direction de la FIFA, diverses modifications et extensions de contrats de travail, ainsi que le remboursement par La FIFA des frais juridiques privés dans le cas de M. Valcke. « 

Promu

Blatter a été contraint de démissionner de ses fonctions de président de la FIFA en 2015 et a été initialement interdit par la FIFA pendant huit ans, puis réduit à six ans, pour manquements à l’éthique lorsqu’il a été reconnu pour avoir autorisé un «paiement déloyal» de deux millions d’euros à l’ancien président de l’UEFA. Michel Platini.

Valcke a été initialement interdit pendant 12 ans, mais il a été réduit à 10 ans en appel.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest