La F1 prolonge son accord avec la Chine malgré l’absence de Grand Prix 2022

La F1 gagne en popularité en Chine, mais la nation la plus peuplée du monde n’a toujours pas de star à domicile.© F1/Twitter

La Formule 1 a prolongé son contrat avec le Grand Prix de Chine jusqu’en 2025, a annoncé samedi l’organisation, malgré le retrait de la course de son calendrier pour l’année prochaine. Le COVID-19 et les restrictions de voyage strictes de la Chine ont entraîné l’annulation de l’événement de Shanghai en 2020 et cette année. La F1 n’a pas non plus inclus la course dans son calendrier 2022 en raison de « conditions pandémiques en cours ». Mais cela ne l’a pas empêché de prolonger son accord avec la deuxième économie mondiale, qui est un marché de croissance majeur pour la F1.

« Nous sommes très heureux que ce nouvel accord garantira à nos fans en Chine des courses de Formule 1 à espérer dans les années à venir », a déclaré la F1 dans un communiqué.

« Bien que nous soyons tous déçus de ne pas avoir pu inclure la Chine dans le calendrier 2022 (…) a déclaré Stefano Domenicali.

La F1 a publié le mois dernier un calendrier record de 23 courses pour 2022 qui comprenait plusieurs événements – tels que l’Australie, le Canada, Singapour et le Japon – qui ont été supprimés cette année et en 2020 en raison de la pandémie et des restrictions sanitaires ultérieures.

Le GP de Chine, qui court depuis 2004, sera remplacé par le Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola le 24 avril.

La saison 2022 débutera à Bahreïn le 20 mars et se terminera dans le Golfe à Abu Dhabi le 20 novembre.

Promu

La F1 gagne en popularité en Chine, mais la nation la plus peuplée du monde n’a toujours pas de star à domicile.

Mais il y a de grands espoirs que le jeune Zhou Guanyu fera le saut de la Formule 2.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest