La dutee Chand espère se frayer un chemin sur les traces du podium olympique

La sprinteuse indienne Dutee Chand, autorisée à concourir à la suite d'une importante affaire de genre, attend impatiemment de briller de nouveau sur les pistes pour tenter de se faire une place dans le programme Podium olympique du ministère des Sports pour les Jeux olympiques de 2016 à Rio.

Dutee a été interdite l’année dernière en vertu de la politique de l’IAAF en matière d’hyperandrogénie, après que des tests eurent révélé que son corps produisait des taux naturels de testostérone supérieurs aux limites autorisées.

Mais le tribunal arbitral du sport, dans son verdict de juillet, a suspendu les règles relatives à "l'hyperandrogénisme", qui seront supprimées si l'IAAF, l'organisme mondial du sport, ne peut fournir de nouvelles preuves.

Avec près d'un an perdu dans son combat, Dutee a maintenant hâte de faire ce qu'elle fait de mieux sur la piste: courir pour l'or. Le sprinter des chemins de fer est maintenant prêt pour le 55e championnat national d'athlétisme qui commence ici demain. Elle avait remporté les 100 m et 200 m lors de l'édition 2013 à Ranchi.

"J'espère pouvoir retrouver mon rythme, même si je suis un peu nerveuse. En même temps, je serai beaucoup soulagée demain, c'est comme si je commençais une nouvelle vie", a-t-elle déclaré avant le Championnat.

"Cependant, je suis confiant dans un show impressionnant pour pouvoir faire appel pour décrocher une place dans le programme TOP", a déclaré le joueur de 19 ans à PTI, en marge de la pratique du SAI Complex.

"Je me suis entraîné pendant l'interdiction pendant environ deux mois, mais après l'appel, j'ai repris l'entraînement", a déclaré Dutee.

Adhérer au programme TOP est sa principale cible, car cela l’aiderait à faire un voyage d’exposition à l’étranger pour se conformer aux normes de qualification du sprint des Jeux olympiques de Rio. La meilleure performance personnelle de Dutee au 100 m est de 11,62 secondes et elle l'avait enregistrée aux Mondiaux de la Jeunesse en 2013 pour devenir le premier Indien à atteindre la finale du sprint mondial. Son record personnel au 200m est de 23,57 secondes. Les normes de qualification de Rio dans les deux épreuves sont respectivement de 11,32 et 23,20.

"Se qualifier pour les Jeux olympiques après le sprint est une grosse affaire, ce que l'on ne peut pas accomplir en s'entraînant ici. Il reste encore du temps pour Rio et si je suis confiant de pouvoir atteindre le but si j'ai une exposition à l'étranger", a-t-elle déclaré.

Après avoir remporté 100 / 200m d’or aux Championnats d’Asie Juniors d’athlétisme, Dutee a été convoquée pour un test d’égalité des sexes en juillet dernier et elle a raté les suspensions des Jeux du Commonwealth de 2014 et des Jeux asiatiques de 2014.

"La douleur émotionnelle et les troubles que j'ai subis au cours du procès ne peuvent être compensés. Je ne peux pas récupérer ce que j'ai perdu, mais c'est l'amour et l'affection de personnes que je peux gagner à nouveau", a-t-elle déclaré.

Dutee a rappelé: «J’ai pratiquement perdu tous mes amis qui doutaient de mon sexe.

"Même à l'auberge, il m'a été interdit de partager la chambre avec mes coéquipiers. J'ai perdu toute la gloire que j'avais apportée sans aucune faute de ma part. D'une certaine manière, cela m'a appris une leçon de vie, maintenant je sais qui sont de vrais amis. "

Dutee est reconnaissante à ses sponsors, Anglian Medal Hunt, à la Sports Authority of India et au gouvernement de l’état d’Odisha d’avoir été à ses côtés pendant le procès.

"L'honorable ministre des Sports, Sarabananda Sonowal, et le directeur général de l'ISC, Jiji Thomson, m'avaient appelé pour me promettre toute aide. Je leur ai juste dit de" me laisser courir ".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest