La commission des athlètes olympiques appelle à une « diplomatie discrète » contre Peng Shuai

De nombreuses personnalités du tennis ont exprimé leur inquiétude face à la situation entourant Peng Shuai.© AFP

La commission des athlètes du Comité international olympique a plaidé samedi pour une « diplomatie discrète » pour résoudre la question du joueur de tennis chinois Peng Shuai, qui n’a pas été vu en public depuis les allégations contre un ancien vice-premier ministre. L’allégation de Peng selon laquelle elle a été forcée d’avoir des relations sexuelles au cours d’une relation intermittente s’étalant sur plusieurs années a été rapidement supprimée des réseaux sociaux. Alors que les autorités du tennis, ainsi que les Nations Unies, ont mis les autorités chinoises au défi de fournir des preuves incontestables de l’endroit où se trouve Peng, la commission, qui représente les athlètes au sein du CIO, a touché une corde sensible.

« Avec la communauté mondiale des athlètes, le CIO du CIO est très préoccupé par la situation du triple olympien Peng Shuai », a tweeté samedi l’ancienne joueuse de hockey sur glace finlandaise Emma Terho, présidente de la commission des athlètes.

« Nous soutenons l’approche diplomatique discrète qui est adoptée et espérons qu’elle conduira à la publication d’informations sur l’endroit où se trouve Peng Shuai et à la confirmation de sa sécurité et de son bien-être. »

Terho, double médaillée de bronze olympique, a également espéré qu' »un moyen puisse être trouvé pour un engagement direct entre elle (Peng) et ses collègues athlètes ».

La déclaration souligne l’approche douce et douce adoptée jeudi par le CIO, soucieux d’offenser la Chine à peine trois mois avant que Pékin n’accueille les Jeux olympiques d’hiver.

Promu

Dans une brève déclaration samedi, un porte-parole de l’organisme olympique a reconnu « les inquiétudes exprimées par tant d’athlètes et de comités nationaux olympiques » mais a insisté sur le fait qu’il poursuivrait sa « diplomatie discrète ».

« Cette approche signifie que nous poursuivrons notre dialogue ouvert à tous les niveaux avec le Mouvement olympique en Chine », indique le communiqué du CIO.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest