KT Irfan devient le premier athlète indien à se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo

Le détenteur du record national KT Irfan est devenu dimanche le premier Indien d’athlétisme à se qualifier pour les Jeux olympiques de l’année suivante, tout en terminant quatrième du 20 km des Championnats de course asiatique à Nomi, au Japon. Irfan, 29 ans, a mis 1 heure 20 minutes et 57 secondes pour améliorer la norme de qualification des Jeux olympiques de Tokyo de 1 heure 21 minutes. La période de qualification des Jeux olympiques pour les épreuves de marche et de marathon a débuté le 1er janvier de cette année et se poursuivra jusqu’au 31 mai 2020. La période de qualification des Jeux olympiques de toutes les autres épreuves d’athlétisme commencera le 1er mai de cette année et se poursuivra jusqu 2020.

Aucun autre Indien d’athlétisme ne s’est qualifié jusqu’à présent pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Irfan, qui a battu son record personnel ainsi que le record national de 1:20:21 qu'il avait réalisé lors de sa 10e place aux Jeux olympiques de 2012, s'est également qualifié pour les championnats du monde de cette année (du 27 septembre au 6 octobre) à Doha, au Qatar. il a amélioré la marque de qualification de 1:22:30.

Le marcheur du Kerala avait remporté le 20 km des Championnats nationaux Open Race Walk à Chennai le mois dernier avec un temps de 1:26:18.

Il était l'un des deux athlètes indiens qui avaient été expulsés des Jeux du Commonwealth de la Gold Coast en 2018 pour ne pas avoir adhéré à la politique «aucune aiguille» des Jeux. Il a été disqualifié à la course de 20 km des Jeux asiatiques de 2018 après avoir reçu son troisième avertissement pour "perte de contact".

Le Japonais Toshikazu Yamanishi a remporté l'épreuve de 20 km avec un temps impressionnant de 1:17:15. Georgiy Sheiko, du Kazakhstan, et Byeongkwang Choe, de Corée, ont respectivement terminé deuxième et troisième, en 1:20:21 et 1:20:40. Le record asiatique et mondial de la course de 20 km hommes relève du japonais Yusuke Suzuki, qui a inscrit un chrono de 1:16:36 à l'édition 2015 des mêmes championnats à Nomi.

Deux autres Indiens, Devinder Singh et Ganapathi Krishnan, se sont également qualifiés pour les Championnats du monde, marquant respectivement 1:21:22 et 1:22:12. Ils avaient terminé deuxième et cinquième des championnats nationaux de course à pied de Chennai avec des temps de 1:26:19 et 1:26:43.

Au marathon féminin de 20 km, Soumya Baby a terminé quatrième avec un chronométrage de 1:36:08, bien en deçà du critère de qualification pour les Jeux olympiques de 1:31:00 et du critère de qualification pour les Championnats du monde de 1:33:30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest