Knicks et Grizzlies gagnent à égaliser leur série

Carmelo Anthony, de New York, a marqué 32 points – 16 lors d'une attaque de 30-2 en seconde période – pour mener les Knicks à une victoire de 105-79 sur les Indiana Pacers mardi, égalisant leur série de demi-finale de la NHL Eastern Conference à 1-1.

Dans l’autre match de la journée, Memphis a battu Oklahoma City et égalisé sa série de la Conférence de l’Ouest à chaque match.

New York a soufflé les Pacers avec une performance qui ressemblait à leur chaude forme de début de saison.

"La plupart du temps, depuis le début du match et pendant tout le match, nous avons joué avec un sentiment d'urgence", a déclaré Anthony. "Nous avons joué comme nous le faisions au plus haut niveau."

Iman Shumpert a ajouté 15 points, dont un sensationnel dunk en première demie, et Raymond Felton en a marqué 14 alors que les Knicks transformaient un match serré en une explosion lors des 15 dernières minutes.

Paul George a marqué 20 points pour les Pacers, qui avaient une avance de deux points lorsque l’entraîneur Frank Vogel a appelé timeout avec un peu plus de 3 minutes au troisième quart.

Au moment où les Pacers ont rejoint le tableau en dernière période, les Knicks avaient ouvert un avantage de 26 points.

"Au quatrième quart-temps, nous venons de jouer, nous avons repris", a déclaré l'entraîneur des Knicks, Mike Woodson. "Nous avons continué à nous arrêter, arrêt après arrêt, puis nous récupérions le ballon et le relevions. Notre offensive a commencé à se dérouler comme à l'ancienne. C'était plutôt agréable à voir."

Le troisième match aura lieu samedi à Indianapolis.

C'était la première fois que les Knicks marquaient 100 points en séries éliminatoires depuis le 9 juin 1999, lorsqu'ils battaient les Pacers 101-94. Selon les informations fournies par ESPN Stats et Info to the Knicks, il s’agissait de la plus grande marge de victoire de New York en séries éliminatoires depuis la défaite 109-75 de Detroit le 24 avril 1992 à Detroit.

David West a marqué 13 points pour les Pacers, qui ont réalisé 21 revirements qui ont conduit à 32 points, annulant ainsi leur avantage de taille qui était si grand dans leur victoire dans le premier match.

Mike Conley, de Memphis, a marqué 26 points et Marc Gasol en a ajouté 24, alors que les Grizzlies ont terminé avec une victoire sans faille pour vaincre les Oklahoma City Thunder 99-93.

Conley a frappé un 3-points de l'aile gauche avec 1:58 à gauche pour mettre les Grizzlies en avant pour rester et déclencher une chaîne de 10 points consécutifs pour les Grizzlies.

Il a ajouté un sauteur de 18 pieds pour donner l'avantage à 94-90, puis il a réussi l'un des deux lancers francs en l'espace de 29,4 secondes.

"Mike Conley est maintenant l'un des cinq meilleurs gardes de la ligue, que cela plaise ou non", a déclaré Tony Allen, auteur de deux de ses cinq vols dans la dernière minute.

"Je sais que beaucoup de gens ont leurs favoris sur ce qu'ils pensent devoir être, mais Mike Conley est dans cette conversation maintenant, capable de faire ce genre de choses devant le tribunal, soir et soir."

Après avoir touché les paniers de clés dans le premier match, Kevin Durant n’a pas pu fournir de réponse au Thunder. Il a raté ses trois derniers lancers, y compris une paire de tentatives à 3 points, et a terminé avec 36 points, 11 rebonds et neuf passes décisives.

Le Thunder a fait une pause lorsque Tony Allen a incliné le ballon et Conley l'a empêché de sortir du terrain, mais il s'est retrouvé entre les mains de Durant dans le coin. Mais Durant était hors cible sur un pointeur à 3, et Oklahoma City a été contraint de commettre une faute.

En tout, le tonnerre s'est retrouvé vide sur cinq possessions consécutives après le feu vert 3 de Conley.

"Après qu'ils aient marqué, il y avait si peu de temps au compteur, nous essayions simplement d'obtenir un panier rapide", a déclaré Durant, "et cela ne s'est pas si bien passé pour nous."

Zach Randolph a cloué sur deux lancers francs et Allen a ensuite volé le ballon à Durant et a apporté la touche finale au dunk. Derek Fisher a frappé un 3-pointeur à la sonnerie finale pour Oklahoma City.

Le troisième match aura lieu samedi à Memphis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest