Jyoti Randhawa termine 10e au World Classic Golf

Le vétéran golfeur indien Jyoti Randhawa a signé un doublé avec 73 points au quatrième et dernier tour pour terminer 10ème, tandis que son compatriote Gaganjeet Bhullar a réussi un score similaire pour la 11ème place du Championnat du monde de Classic Classic inaugural à 750 000 $ dimanche à Laguna National. (Cliquez ici pour les dernières histoires de golf)

Randhawa, champion du Tour asiatique en 2002, a amassé un total de quatre jours sur quatre (288) (79-68-68-73) – six coups de retard par rapport au vainqueur Danthai Boonma, de Thaïlande. Bhullar a obtenu un total de 290 trous sur 72 (74-69-74-73).

Randhawa a obtenu 14 225 $ pour sa performance, tandis que Boonma était plus riche de 135 000 $

Randhawa, 43 ans, a lâché des tirs sur les deuxième, troisième et cinquième trous, mais est allé sur la voie du rétablissement en choisissant des oiselets les septième, 10ième et 12ième. Mais un double bogey sur la normale trois du 17ème l'a forcé à se contenter d'une carte deux points.

Parmi les autres Indiens dans la mêlée, Rashid Khan (75-69-75-73) partageait la 20e place avec S.S.P. Chawrasia (73-75-73-71) sur 292 au total.

S. Chikka, qui a terminé la nuit en troisième position, a connu une horrible ronde de neuf tours – plus de 80 et a perdu 27 places pour se classer 30e.

Chiragh Kumar, de Delhi, qui a remporté la semaine dernière au Panasonic Open India, a partagé la 37e position avec Khalin Joshi, de Bengaluru, en 294. Shiv Kapur a signé un tir derrière lui.

Le jeune Shubhankar Sharma était à égalité au 54e rang sur 300 après avoir inscrit 78 buts le dernier jour, tandis qu'Abhijit Chadha a terminé 64e sur 305 après avoir obtenu un score de 84 au quatrième tour.

Cependant, la journée appartenait à Thai Boonma, dont la stratégie prudente et patiente s’est révélée être la formule gagnante lorsqu’il est sorti victorieux après avoir obtenu 69.

La jeune Thaïlandaise est l’un des deux seuls joueurs à avoir battu son record après quatre jours de lutte acharnée et tendue avec les poids lourds du Asian Tour.

Le total de victoires de Danthai sur deux de moins de 282 a été suffisant pour lui donner une mince victoire d'un coup contre le Malaisien Nicholas Fung.

Jeunghun Wang, de la Corée du Sud, a signé un doublé avec 69 pour terminer troisième devant l'Australien Sam Brazel, qui a obtenu la quatrième place avec un total de 285.

Dès le début de la semaine, le joueur de 19 ans, qui a remporté deux médailles d’or aux Jeux de l’Asie du Sud-Est (SEA) en 2012, a toujours su que ce serait une compétition serrée au World Classic Course, surnommé le «plus dur de l’Asie». test 'à cause de ses pentes perfides et de ses greens difficiles.

Après être devenu le dernier homme debout, Boonma, qui joue dans sa première année en tant que professionnel, était clairement ravi de sa victoire décisive sur le premier circuit de la région.

"Je suis tellement excité et heureux que je sois maintenant champion du circuit asiatique", s'est exclamé Danthai.

"Je ne voulais pas trop penser à gagner le tournoi lors de mes neuf premières années, surtout après y avoir échappé un coup. Mais après avoir réalisé trois birdies sur quatre trous après le virage, j'ai commencé à croire que cela pourrait être ma semaine", a ajouté le thai.

Le défi de Fung se termina effectivement à la 16ème place de la normale quatre où il réussit à tricher pour un bogey.

Après avoir atteint le niveau normal le 17, le Malaisien a eu une autre chance de faire pression sur Boonma le 18 où un oiseau aurait forcé un match éliminatoire. Cependant, un mauvais putt signifiait qu'il devait se contenter d'une deuxième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest