Justin Gatlin révèle des excuses 2010 pour l'infraction de dopage


Pékin:

A plusieurs reprises qualifié de tricheur de drogue après son retour d'une interdiction liée à la drogue, le sprinter américain Justin Gatlin a tenté de convaincre les critiques dimanche en publiant des lettres révélant l'étendue de sa coopération avec les enquêteurs antidopage américains.

Les lettres, dont certaines ont été écrites aux hauts responsables de la Fédération internationale d'athlétisme amateur (IAAF) en 2010, révèlent les remords apparents de Gatlin d'avoir discrédité le sport.

«Je suis sincèrement plein de remords et ma mission continue d'être un modèle positif de mentorat pour les athlètes afin d'éviter les dangers et l'humiliation publique et personnelle du dopage. Et le tort qu'il cause au sport de l'athlétisme», a écrit Gatlin dans une lettre. qui a été adressée directement au président sortant de l'IAAF, Lamine Diack, et à son vice-président senior de l'époque, Sergey Bubka.

"J'ai pleinement coopéré avec l'enquête fédérale des États-Unis pour nettoyer notre sport d'athlétisme en travaillant pour qu'il devienne sans drogue", a-t-il ajouté dans la lettre qui a été révélée dimanche par le Guardian.

Gatlin, qui a encouru une interdiction de quatre ans en 2006 pour avoir été testé positif à une substance interdite, a recommencé à concourir en août 2010, peu de temps après le rétablissement de son éligibilité.

L'ancien champion olympique s'était vu imposer auparavant une interdiction de deux ans en 2001, mais la peine a ensuite été réduite à un an après un appel.

L'ancien champion olympique a connu une sortie réussie aux Championnats du monde d'athlétisme ici, remportant des médailles d'argent aux 100 mètres et 200 mètres derrière l'icône jamaïcaine Usain Bolt.

Mais le joueur de 33 ans a été accueilli par des huées assourdissantes à chaque fois qu'il se présentait au stade du nid d'oiseau et le déménagement de dimanche semble viser à atténuer une partie de la perception négative à son sujet.

L'agent de Gatlin, Renaldo Nehemiah, a déclaré que son client portait injustement le fardeau de tous les tricheurs de drogue et que le sprinter lui-même espérait que sa performance au Bird's Nest avait changé la perception du public.

"Un soulagement. Un soulagement parce que j'ai travaillé très dur cette saison. J'ai couru, même en saison régulière, très dur et à travers tous mes hauts et mes bas, je suis toujours venu ici", a déclaré Gatlin aux médias dimanche.

"Je pense que j'ai fait preuve de sang-froid et j'ai montré que je suis un être humain. Je suis heureux de courir dans le nid d'oiseau lors d'un championnat et de me préparer pour l'année prochaine", at-il ajouté.

"Je ne dirais pas (j'ai ressenti) de la pression. Je dirais simplement que je suis évidemment l'athlète le plus critiqué en athlétisme."

Malgré de vives critiques ces derniers temps, l'ancien champion du monde est déterminé à continuer à s'améliorer en tant qu'athlète.

Promu

"Je ne peux être rien de plus ou rien de moins. Je dois juste me lever et être Justin Gatlin. J'ai dit que je sortirais et courrais à la capacité que je sais que je suis et je ne recule pas. ," il a dit.

"Chaque année, je me suis amélioré parce que je sais que je peux aller mieux. J'utilise simplement mes œillères et je continue d'avancer."

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest