Justin Gatlin Books Ticket pour les Jeux olympiques de Rio

Justin Gatlin a marqué le 100 mètres le plus rapide de l’année pour réserver son billet pour Rio aux essais olympiques américains, dimanche, alors que Allyson Felix levait les épaules sur ses blessures pour parvenir à la victoire dans le 400m.

Gatlin a gagné en 9,8 secondes à Hayward Field contre le jeune prétendant Trayvon Bromell, qui a terminé deuxième en 9,84 secondes et Marvin Bracy troisième en 9,98 secondes.

La victoire envoie le champion olympique de 2004, âgé de 34 ans, à Rio comme la plus grande menace pour le champion en titre, Usain Bolt.

Gatlin, à deux reprises banni pour dopage au cours de sa carrière controversée, avait déjà indiqué qu'il était prêt en établissant un record de la saison de 9,83 secondes en demi-finale.

"J'essayais de me procurer un billet sur ce bateau pour aller à Rio", a déclaré Gatlin ravi.

"Ma famille a un ticket et cela m'a mis sous pression pour battre mon ticket", a déclaré Gatlin, qui a confirmé qu'il ne courrait plus avant Rio après avoir couru au 200m ici cette semaine.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait un message pour son rival blessé, Bolt, Gatlin a souri et a levé les pouces. "Je ne sais pas comment vous imprimez ceci – mais vous pouvez l'imprimer. Emoji le pouce", a-t-il plaisanté.

'Le plus grand' Félix

Le meilleur temps de la saison de Gatlin a été égalé au 400m féminin par Felix, qui a gardé son rêve d'un doublé olympique en vie avec une victoire courageuse saluée par son entraîneur Bob Kersee comme son meilleur.

Félix, qui a été handicapé par une blessure à la cheville à la suite d'un accident d'entraînement, en avril, a fait un bond en avant dans le dernier droit pour gagner en 49.68 secondes, le temps le plus rapide au monde cette année.

Agée de 30 ans, Los Angeles espère devenir la troisième femme après les Américaines Valerie Brisco-Hooks en 1984 et Marie-José Perec, en France, en 1996, à avoir remporté les 200 et 400 m aux mêmes Jeux.

"Je ne pense même pas que je peux l'exprimer en mots", a déclaré Félix. "Il y a deux mois, je ne pouvais même pas marcher, alors être ici et que tout soit encore réuni, je ne sais pas si c'est arrivé.

"Je sais juste que j'avais une équipe incroyable de personnes qui ne m'a pas laissé faire face à ça seul."

Felix était cinquième depuis la dernière courbe avant de trouver un rapport supplémentaire à tirer.

"Je ne savais même pas où j'étais. Je viens de tout donner", a déclaré Felix, champion olympique en titre du 200 m et champion du monde du 400 m.

Invité à commenter le commentaire de Kersee sur le fait que la victoire était sa plus grande performance, Felix sourit et commenta: "Eh bien, je fais confiance à Bobby."

Marqueur de Merritt

Ailleurs, English Gardner a remporté le 100 m féminin en 10,74 secondes, devant Tianna Bartoletta en deuxième place et Tori Bowie en troisième place.

LaShawn Merritt a laissé entendre qu'il était prêt à récupérer le titre olympique qu'il avait remporté aux Jeux de Beijing en 2008 avec une victoire en 43,97 secondes.

Merritt, dont la carrière avait été entravée par une série de tests de dopage ayant échoué en 2010 et qui avait entraîné une interdiction de 21 mois, a à présent enregistré les meilleurs temps au monde sur 400 et 200 m cette saison.

A 30 ans, Gil Roberts et David Verburg se sont sauvés dans la dernière ligne droite.

"J'ai travaillé un peu plus sur les 50 derniers jours que lors des tours précédents", a-t-il déclaré. "Je me sens toujours comme s'il me restait un peu, alors j'en suis ravi."

Dans d'autres épreuves dimanche, le double champion olympique de décathlon, Ashton Eaton, a confirmé sa place à Rio en remportant une victoire sans équivoque dans la discipline des épreuves multiples.

Eaton a terminé avec 8 750 points, bien devant Jeremy Taiwo avec 8 425 et Zach Ziemek en troisième position.

Au saut en hauteur féminin, le prétendant adolescent Vashti Cunningham – la fille du légendaire quarterback des Eagles de Philadelphie, Randall Cunningham – a confirmé son billet pour les Jeux olympiques avec une deuxième place derrière Chaunte Lowe.

"Pour pouvoir assister aux Jeux olympiques, je suis plus heureux que déçu de terminer deuxième", a déclaré Cunningham, qui a franchi 1,97 mètres derrière Lowe, qui a bondi de 2,01.

"Je veux toujours gagner, mais c'est quelque chose qui me frappera la tête et me fera travailler plus fort. J'ai plus de motivation pour Rio", a ajouté Cunningham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest