Jordan Spieth reste deuxième du championnat Bryan Nelson


Jordan Spieth, deuxième, essayant de rebondir après deux efforts décevants, est resté deuxième après le troisième tour du championnat PGA Byron Nelson de samedi, à deux coups du leader Brooks Koepka.

L’US Open en titre, Spieth, a tiré un triple sous la normale 67 dans le tournoi de sa ville natale, prenant un bogey à 18 ans tandis que son compatriote américain Koepka a sauvé un par de clôture avec un putt de 10 pieds pour tirer 65 et s’emparer de l’avance de 54 trous sur 16 sous 194.

« C’est bien d’entrer dans la ronde finale avec une avance de deux coups », a déclaré Koepka. « J’ai frappé la balle terriblement. Ce n’était pas du tout de quoi me vanter. Je me sentais comme pendant tout le tour, les 18 trous. Ce n’était pas très bon mais je le dis si bien. »

L’Espagnol Sergio Garcia et les Américains Matt Kuchar et Bud Cauley se sont partagés troisième avec 197.

Spieth tente de remporter une victoire de retour après avoir raté la coupe du championnat des joueurs de la semaine dernière et avoir subi une crise du dernier jour au Masters, où un fondu de neuf arrière lui a coûté une deuxième veste verte consécutive.

«J’étais dans des moments très difficiles et c’était une ronde de golf très stressante à jouer parce que je n’ai tout simplement pas confiance en la balle en ce moment», a déclaré Spieth. « C’est très frustrant et (je suis) en train de mettre en place incroyable d’être toujours dans ce tournoi. »

Spieth a coulé un putt d’oiseau de 20 pieds au 17e par 3 pour atteindre 15 sous alors que la foule de la ville natale qui l’a accueilli avec une ovation debout a de nouveau rugi de joie.

« C’est un moment que je n’oublierai jamais », a déclaré Spieth. « Pour être honnête, même si c’est samedi, cela peut avoir ou non un impact sur ce tournoi, c’était le rugissement le plus cool que j’aie jamais entendu. Fantastique marcher jusqu’à ce green. »

Mais à 18 ans, Spieth était dans les arbres à droite du fairway du tee et a explosé à travers un espace juste avant le green tandis que Koepka passait par-dessus le green à son approche.

Spieth a lancé à neuf pieds tandis que le terrain de Koepka a atterri à 10 pieds de la coupe. Mais Koepka a coulé son putt par pour assurer la tête et Spieth a raté, tombant deux tirs à la dérive.

« C’est positif que je marque bien », a déclaré Spieth. «C’est très difficile pour moi de me lever ici et de ne pas être positif étant donné que je suis à 14 ans et que je suis en compétition, mais si vous connaissiez le genre de stress que je ressentais à propos de la balle de golf en ce moment, en essayant de mettre mon swing dans le bon sens position, c’est un défi. « 

Brooks Koepka avait deux coups d’avance sur Spieth alors qu’il terminait le troisième tour en tête.

© AFP

Spieth, Koepka pendent dur

Koepka a remporté son seul titre de la PGA américaine l’an dernier à Phoenix, mais il a également remporté l’Open de Turkish Airlines pour être nommé Rookie de l’année 2014 sur le circuit européen.

L’Américain de 26 ans a eu le top 10 des efforts au British Open et au PGA Championship de l’année dernière et sa meilleure performance majeure avec une part de quatrième à l’US Open 2014.

Spieth, qui défend sa couronne à l’US Open le mois prochain à Oakmont, a coulé des putts de birdie de quatre pieds au quatrième et par 5 septième, a fermé le neuf avant avec un birdie et a frappé un putt de trois pieds au birdie à 11 pour atteindre 15 sous .

À 14 ans, Spieth a récupéré un bogey après avoir frappé son coup de départ dans l’eau, atteignant le green en quatre et effectuant un putt de 22 pieds pour ne rendre qu’un coup.

« Nous nous sommes tous les deux accrochés, nous nous sommes battus et nous avons réussi de bons, bons 10 pieds clés », a déclaré Koepka. « C’est ce que vous devez faire ici si vous ne le frappez pas bien. »

Koepka a ouvert son tour de montagnes russes avec un bogey, a réussi un birdie au troisième et à la normale 3 cinquième, mais a eu besoin de deux coups pour s’échapper et a pris un bogey à six ans.

Après avoir répondu avec un putt d’oiseau de sept pieds au septième et un 10 pieds pour un birdie au huitième, Koepka a abandonné son approche à quelques centimètres de la coupe à 11 pour mettre en place un birdie tap-in et a pris la tête avec un 20 pieds birdie putt à la 14e.

Koepka a également lancé à deux pieds et a tapé pour birdie au 16e par-5.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest