Jordan Spieth, Jason Day et Rory McIlroy désireux de bien démarrer à Augusta Masters


Le dernier homme sera le premier à sortir lorsque le 80e Masters débutera jeudi à Augusta National, avec la nouvelle génération de Jason Day, Jordan Spieth et Rory McIlroy tous désireux de prendre de bons départs. (Jordan Spieth, Rory McIlroy prêts pour le Masters Showdown)

À 38 ans, Jim Herman a remporté son premier tournoi en 106 essais à l’Open de Houston dimanche pour décrocher le dernier ticket pour le premier des quatre tournois majeurs de l’année.

Il aura son moment sous les projecteurs en tant que premier concurrent à jouer peu de temps après que les légendes des Masters Jack Nicklaus et Gary Player aient joué leur rôle de partants honoraires.

Les grands noms suivront plus tard dans ce qui devrait être une matinée d’ouverture venteuse et pluvieuse.

Le champion en titre Spieth est premier en action à 9 h 48, heure locale, en compagnie de l’Anglais Paul Casey et du jeune amateur américain Bryson DeChambeau.

Le Texan a gagné par quatre coups l’année dernière avec un total record de 18 sous la normale et deux mois plus tard, il a ajouté la couronne de l’US Open.

Le numéro un mondial, qui cherche à gagner des tournois majeurs consécutifs après son triomphe au championnat de la PGA en août, a un départ l’après-midi à 13 h 06, jouant avec Matt Kuchar et le vétéran sud-africain Ernie Els.

McIlroy, qui fait sa deuxième offre pour devenir le sixième joueur à remporter les quatre tournois majeurs, est le dernier à 14 h 01 avec son coéquipier de la Ryder Cup, Martin Kaymer et Bill Haas.

Pas un endroit idéal pour être, mais l’Irlandais du Nord a déclaré qu’il le prendrait dans sa foulée.

« Je pense que c’est la troisième année consécutive que je sois absent jeudi ou vendredi dernier. Je m’y attendais en quelque sorte », a-t-il déclaré avec un haussement d’épaules.

En l’absence forcée de blessure du quadruple vainqueur Tiger Woods, la plus grande galerie pourrait bien suivre le triple champion Phil Mickelson, qui visera à en faire quatre à l’âge de 45 ans.

Au Masters, l’âge pour lui n’est pas un facteur.

« Je ne me sens pas vieux du tout. Je me sens bien », dit-il. «Je suppose que peut-être que vous traînez avec ces jeunes hommes autant que moi, vous vous sentez juste jeune.

Le quintuple vainqueur majeur partira à 10h43 avec l’Australien Marc Leishman et la menace suédoise Henrik Stenson.

Bubba Watson, champion des Masters en 2012 et 2014, pense pouvoir réussir un autre triomphe de l’année paire en partant à 12h44 en compagnie de l’Afrique du Sud Branden Grace et de l’Angleterre Ian Poulter.

Le vainqueur en 2013, Adam Scott, part à 11h05, jouant avec Kevin Kisner et Brooks Koepka.

A 35 ans, l’Australien n’est que trop conscient que l’arrivée de jeunes canons comme Day, Spieth, McIlroy et Rickie Fowler signifie qu’il ne peut que devenir plus difficile pour lui de remporter un deuxième majeur.

« Je dois mettre mes patins parce que ça devient de plus en plus difficile chaque année. Mais je suis en forme », a-t-il déclaré.

La 80e édition du tournoi, qui a eu lieu pour la première fois en 1934, voit 89 joueurs de 23 pays se disputer le premier prix et l’honneur de revêtir la veste verte qui revient à chaque gagnant.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest