Jeux paralympiques de Tokyo : Neeraj Chopra a joué le plus grand rôle dans ma réussite, déclare Sumit Antil

Le lanceur de para javelot indien Sumit Antil a crédité le médaillé d’or olympique Neeraj Chopra pour ses réalisations aux Jeux paralympiques de Tokyo en cours. Sumit s’exprimait en marge du ministre des Sports Anurag Thakur félicitant les athlètes de retour vendredi. Il avait remporté l’or de manière très complète au lancer du javelot masculin (classe F64). Sumit a dominé le spectacle dès le départ en battant le record du monde à trois reprises en finale. Il a lancé un lancer monstrueux de 68,55 m lors de sa cinquième tentative pour monter sur la plus haute marche du podium.

« La médaille de Neeraj Chopra m’a poussé à en prendre une, mais il m’a toujours motivé en disant que tu es trop fort et en forme. Neeraj a joué le plus grand rôle dans ma réussite », a déclaré Sumit à ANI.

« Je ne réagis pas aux commentaires négatifs et aucun de mes proches ne me nargue sur mon handicap. Javelin a maintenant pris un coup de pouce dans le pays et après ma médaille, 50 étudiants ont approché mon entraîneur pour s’entraîner. Je me sens maintenant comme une star. , » il ajouta.

Le lancer du javelot a occupé le devant de la scène en Inde après la médaille d’or de Neeraj aux Jeux olympiques. Et cela s’est encore amélioré après le spectacle des para-athlètes aux Jeux paralympiques en cours.

Parlant de la même chose, Devendra Jhajharia, qui a remporté une médaille d’argent à Tokyo, a déclaré: « L’Inde est devenue une plaque tournante du lancer de javelot, maintenant les athlètes étrangers penseront à venir en Inde pour s’entraîner. »

Le lanceur de disque Yogesh Kathuniya a décroché l’argent lundi après avoir enregistré sa meilleure tentative de la saison avec 44,38 m.

Yogesh a déclaré qu’il était démotivé à cause de son handicap, car ses camarades de classe l’intimidaient, mais maintenant les mêmes personnes essaient de lui parler. « Mon parcours a été un peu difficile. Mes aînés à l’université m’ont suggéré d’essayer les Jeux paralympiques car j’étais démotivé à cause de mon handicap », a-t-il déclaré.

« Les gens se moquaient de mon handicap et les élèves m’intimidaient à l’école, mais maintenant, ces gens veulent me parler. Ils m’envoient des messages en permanence. Mes parents sont également ravis parce qu’aucun membre de ma famille n’a atteint le niveau où j’ai atteint » il ajouta.

Promu

Sharad Kumar a remporté le bronze lors de la finale du saut en hauteur hommes mardi, a révélé qu’il s’était blessé à la jambe avant le match. « Je fais du saut en hauteur depuis l’âge de 12 ans. J’ai commencé le saut en hauteur après avoir regardé mon frère parce qu’il était très populaire à l’école et qu’il avait beaucoup de médailles », a déclaré Sharad.

« Ma jambe me faisait très mal avant mon match pour la médaille car je m’étais gravement blessé à la jambe. J’ai parlé à mes parents et à ma famille et j’ai beaucoup pleuré. Ensuite, j’ai commencé à lire Bhagwat Geeta pour retrouver ma concentration », a-t-il souligné.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest