Jeux olympiques de Tokyo : une urgence virale sera imposée à Tokyo pendant les Jeux olympiques, selon des rapports


Le gouvernement japonais prévoit d’imposer un état d’urgence virale à Tokyo pendant les Jeux olympiques, ont indiqué mercredi des rapports, ce qui signifie que les spectateurs pourraient être exclus des sites. Les mesures d’urgence – moins strictes qu’un verrouillage général – seraient en vigueur jusqu’au 22 août, ont rapporté plusieurs médias japonais, suite à une augmentation des cas moins de trois semaines avant le début des Jeux. « Le gouvernement a décidé de déclarer le quatrième état d’urgence pour Tokyo et a communiqué la décision aux partis au pouvoir », a déclaré la chaîne publique NHK. Les ministres consulteront des experts jeudi et prendront une décision formelle lors d’une réunion du groupe de travail sur les virus plus tard dans la journée, a-t-il ajouté.

Kyodo News, citant un haut responsable du gouvernement, a déclaré qu’il était désormais probable que les Jeux olympiques se tiendraient à huis clos.

Les Jeux 2020 reportés en cas de pandémie se dérouleront selon des règles anti-infection strictes, les fans étrangers étant déjà interdits.

Les organisateurs ont fixé le mois dernier une limite de 10 000 fans, soit la moitié de la capacité de chaque site, mais ont récemment averti que les Jeux à huis clos restaient une option alors que la situation virale s’aggravait.

L’épidémie de Covid-19 au Japon n’a pas été aussi grave que dans certains pays, avec environ 14 800 décès, mais les experts disent qu’une autre vague pourrait étirer les services médicaux au début des Jeux.

Environ 15% de la population japonaise est entièrement vaccinée contre la maladie respiratoire mortelle.

L’annonce des résultats d’une loterie de billets pour les événements sursouscrits a été repoussée à samedi – moins de deux semaines avant la cérémonie d’ouverture du 23 juillet.

Les fans ont également été invités à ne pas aligner le parcours du marathon olympique dans la ville de Sapporo, dans le nord du pays.

Tokyo et d’autres régions sont actuellement soumises à des restrictions de virus plus douces, qui doivent prendre fin dimanche, qui limitent les spectateurs lors d’événements sportifs non olympiques à 5 000 et limitent les heures d’ouverture des bars et des restaurants.

La capitale a déjà connu l’état d’urgence, qui donne aux autorités locales plus de pouvoirs pour demander des fermetures d’entreprises, imposé à trois reprises depuis le début de la pandémie.

La dernière urgence avait réussi à faire baisser les cas à Tokyo, mais les infections ont augmenté depuis sa fin le mois dernier, les craintes grandissant quant à la propagation de nouvelles variantes.

Les participants aux Jeux ont déjà commencé à arriver au Japon, avec 11 000 athlètes olympiques d’environ 200 pays qui y participeront.

Promu

Le chef du Comité international olympique, Thomas Bach, doit arriver au Japon jeudi et s’isolera pendant trois jours à son arrivée.

Il devait initialement se rendre à Tokyo en mai, mais ce voyage a été annulé en raison de restrictions de virus.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest