Jeux olympiques de Tokyo : un cluster de virus dans un hôtel japonais accueille des olympiens brésiliens


Au moins huit employés d’un hôtel japonais accueillant l’équipe olympique brésilienne de judo ont été testés positifs pour le coronavirus, ont déclaré jeudi des responsables locaux. Les responsables de la santé et des sports de la ville de Hamamatsu, à l’ouest de Tokyo, ont déclaré que des dépistages de virus avaient été effectués avant l’arrivée de la délégation de judo d’une trentaine de membres samedi. Aucune des personnes infectées n’est entrée en contact avec les athlètes, ont-ils déclaré. La nouvelle survient alors que Tokyo se prépare à accueillir les Jeux Olympiques principalement à huis clos, avec des mesures anti-infectieuses strictes imposées aux athlètes, aux officiels et aux journalistes. « Seuls ceux qui ont la preuve d’un test négatif travaillent » avec l’équipe de judo, a déclaré Yoshinobu Sawada, un responsable sportif de la ville.

« Nous avons expliqué à l’équipe que seuls (les travailleurs sains) sont dans la bulle. Nous pensons qu’ils ont compris la situation et nos mesures de contre-infection », a-t-il déclaré à l’AFP.

Un membre de la famille de l’un des employés de l’hôtel infectés a également été testé positif, ont ajouté des responsables de Hamamatsu.

Tokyo est actuellement en état d’urgence virale, avec une recrudescence des infections. La ville a enregistré mercredi 1 149 cas, le chiffre le plus élevé depuis janvier.

Plusieurs zones autour de la capitale sont soumises à des restrictions de virus plus souples.

Les participants olympiques seront soumis à des règles strictes en matière de virus et tenus en grande partie à l’écart du public japonais.

Par ailleurs, un membre du personnel de l’équipe russe de rugby à sept a été hospitalisé après avoir été testé positif, a déclaré à l’AFP un responsable de leur ville hôte, Munakata, dans l’ouest du Japon.

L’équipe, composée de 16 athlètes et de 10 membres du personnel, a atterri dans un aéroport de Tokyo le 10 juillet et n’a eu aucun contact étroit avec les autorités locales ou les résidents depuis lors, a-t-il déclaré.

Le reste de l’équipe est désormais mis en quarantaine dans son logement, mais s’il est négatif jeudi, il pourra reprendre l’entraînement dès vendredi, a ajouté le responsable.

Promu

Le Comité international olympique a déclaré mercredi que sur plus de 8 000 personnes arrivées entre le 1er et le 13 juillet, seulement trois ont été testées positives après leur arrivée et ont été isolées.

Le chef du CIO, Thomas Bach, s’est également engagé à « ne faire courir aucun risque » au Japon avec les Jeux, qui s’ouvriront le 23 juillet.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest