Jeux olympiques de Tokyo : l’Inde perd 1-4 face à la Grande-Bretagne en hockey féminin

L’équipe indienne de hockey féminin a perdu de nombreuses chances de perdre 1-4 contre les champions en titre de la Grande-Bretagne ici mercredi, sa troisième défaite consécutive en phase préliminaire qui réduit les chances de l’équipe de se qualifier pour les quarts de finale olympiques. Les Indiens se sont rendus coupables d’avoir gaspillé des occasions lors de leurs deux premiers matchs et la tendance s’est poursuivie mercredi au stade de hockey Oi alors que la Grande-Bretagne les a punis par des frappes de Hannah Martin (2e et 19e minute), Lily Owsley (41e minute) et Grace Balsdon ( 57e minute). C’est la deuxième victoire consécutive de la Grande-Bretagne dans la poule A. Pour l’Inde, Sharmila Devi a inscrit l’unique but à la 23e minute. Les Indiens avaient besoin d’au moins un point de ce match pour être en sécurité, mais ils devront maintenant gagner leurs deux matchs restants pour avoir une chance de se qualifier pour la phase à élimination directe.

L’Inde avait auparavant perdu 1-5 contre les Pays-Bas, numéro un mondial, avant de s’effondrer sur une défaite 0-2 contre l’Allemagne. L’équipe de Rani Rampal affrontera l’Irlande vendredi.

Malgré le score, c’était un match serré entre le n°11 mondial l’Inde et le n°5 mondial la Grande-Bretagne.

La différence entre les deux équipes était que l’Inde avait la meilleure part d’occasions, mais la Grande-Bretagne a utilisé plus d’opportunités qui se sont présentées.

L’Inde a obtenu jusqu’à huit corners de pénalité dans le match mais n’en a converti qu’un. La Grande-Bretagne n’a pas non plus eu un grand taux de réussite sur coups de pied arrêtés car elle n’a trouvé le filet qu’une seule fois sur les six qu’elle a remportées.

La Grande-Bretagne a commencé agressivement et a mis la défense indienne sous pression dès le départ. Les tenants du titre n’ont pas laissé les Indiens s’installer avec un but de Martin à la deuxième minute, qui a pris la défense indienne au dépourvu.

La Grande-Bretagne a maintenu la pression et a obtenu le premier corner de pénalité à la 10e minute qui a été sauvé par le gardien indien Savita.

Les Indiens s’installèrent lentement et pénétrèrent plus d’une fois le cercle de la Grande-Bretagne mais, comme cela a été le cas, la ligne avant manquait de touche finale.

L’Inde a obtenu sa première vraie chance de marquer à la 12e minute avec des corners de pénalité consécutifs, mais le dragflicker Gurjit Kaur n’était pas à la hauteur. Les Indiens étaient coupables d’avoir laissé trop d’espace à la Grande-Bretagne dans leur moitié de terrain et les champions en titre ont profité de l’erreur de leurs adversaires quatre minutes après le début du deuxième quart lorsque Martin a marqué son deuxième but avec un contre-coup après que Savita ait refusé Sarah Jones avec le premier essai.

L’Inde a également eu ses moments dans le match et à partir de son troisième corner de pénalité, Sharmila en a retiré un pour son équipe.

Sharmila a bien dévié dans le coup de Gurjit alors que l’Inde exécutait une excellente routine pour réduire l’écart.

Le but a stimulé les Indiens alors qu’ils montaient des attaques en nombre par la suite et ont réussi à obtenir un autre corner de pénalité quelques minutes plus tard, mais ont gaspillé l’occasion.

À quelques secondes de la mi-temps, Sharmila a été repoussée par la gardienne britannique Madeleine Hinch alors que l’Inde s’en allait 1-3.

Les Indiens sont sortis offensifs au troisième quart et ont profité de la meilleure part de possession.

Ils ont obtenu trois autres corners de pénalité de suite une minute seulement après la reprise, mais ont tout perdu. Une minute plus tard, la Grande-Bretagne a obtenu un penalty mais Savita est venu à la rescousse de l’Inde.

L’Inde a obtenu un autre coup franc au troisième quart, mais le résultat était le même. La Grande-Bretagne a rapidement puni l’Inde lorsque Owsley a marqué depuis le troisième corner de pénalité de l’équipe.

Promu

C’était un objectif litigieux car l’Inde a demandé un renvoi en citant une balle dangereuse, ce qui semblait être le cas dans les rediffusions télévisées, mais l’arbitre de la télévision n’a trouvé aucune justification pour modifier la décision.

Le troisième but a brisé l’élan de l’Inde alors que la Grande-Bretagne s’est taillé la part du lion dans le dernier quart et a ainsi obtenu deux autres corners de pénalité, dont le deuxième a entraîné un coup et Balsdon n’a commis aucune erreur en tirant le dernier clou dans le cercueil de l’Inde. .

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest