Jeux olympiques de Tokyo : l’équipe indienne de hockey masculin cherche à rebondir contre l’Espagne après avoir battu l’Australie

Complètement dominée par l’Australie, l’équipe indienne de hockey masculin serait désespérée de reconstruire un moral brisé lorsqu’elle affrontera une Espagne moins bien classée lors de son troisième match de la poule A des Jeux olympiques ici mardi. Après une victoire de 3-2 contre la Nouvelle-Zélande lors de leur premier match de campagne, les Indiens ont été complètement battus 1-7 par l’Australie, n°1 mondial, lors de leur deuxième match. La débâcle a exposé toutes les failles possibles dans l’armure de l’Inde. Les puissants Kookaburras ont simplement joué avec la défense indienne après le premier quart et ont marqué des buts à volonté pour assurer confortablement leur deuxième victoire consécutive dans la compétition. Il s’agissait également de la plus grosse perte de l’Inde depuis que l’Australien Graham Reid a pris en charge l’équipe en tant qu’entraîneur en avril 2019.

La fragile défense indienne a été soumise à une pression incessante par les Kookaburras dès le début et, ce faisant, ils ont réussi à créer des espaces au milieu du terrain qui ont permis de marquer jusqu’à sept buts – quatre en première mi-temps et trois en seconde. Après une victoire acharnée contre la Nouvelle-Zélande, les Indiens, classés quatrièmes au monde, semblaient complètement apathiques face à l’Australie.

Mais ayant fait face à de multiples adversités à l’approche des Jeux, les Indiens savent très bien comment rebondir et c’est ce sur quoi l’entraîneur-chef Graham Reid miserait pour affronter le numéro un mondial. 9 Espagne.

Au classement des points, l’Inde est actuellement classée quatrième juste en dessous de la Nouvelle-Zélande à la différence de buts. La poule est dirigée par l’Australie avec deux victoires en matchs, suivie par l’Argentine, championne olympique en titre, avec quatre points.

L’Espagne et le Japon, pays hôte, n’ont pas encore enregistré de victoire lors des deux matches qu’ils ont disputés. Les quatre meilleures équipes d’un groupe de six chacune se qualifieront pour les quarts de finale. Les Indiens semblaient loin d’être à leur meilleur contre l’Australie dimanche car ils n’ont pas réussi à faire compter un seul des six corners de pénalité dans le match malgré trois drag-flickers de classe mondiale à Harmanpreet Singh, Rupinder Pal Singh et Amit Rohidas dans leurs rangs. .

La ligne avant dirigée par Mandeep Singh, Shamsher Singh, Lalit Upadhayay et Dilpreet avait également l’air de couleur. Le milieu de terrain, une zone clé du hockey international, était introuvable, seul le skipper Manpreet montrant des étincelles par endroits. La ligne arrière toujours fragile était complètement absente, car Rupinder, Harmanpreet, le vétéran Birender Lakra et Rohidas ont été complètement dépassés en nombre par les attaquants australiens.

Le gardien expérimenté PR Sreejesh avait l’air d’un homme déçu alors qu’il n’a pas réussi à arrêter la poussée australienne, accordant jusqu’à sept buts devant lui dans le filet.

Mais cela étant dit, ce sera une journée complètement différente mardi pour les Indiens et l’entraîneur en chef Reid, qui a entraîné l’Australie aux Jeux olympiques de Rio, a déclaré que les Indiens devront utiliser les chances qui se présentent à eux. « Nous devons simplement mettre le ballon dans le filet pour mettre la pression sur le tableau d’affichage et cela signifie utiliser les chances qui se présentent à vous », avait-il déclaré après la défaite de dimanche.

Faisant référence au championnat Euro 2017 à Amstelveen où les Pays-Bas ont perdu 0-5 contre la Belgique mais les ont finalement battus en finale, Reid a déclaré : « Nous craignons que notre moral ne soit affecté. Nous ferons en sorte que cela n’arrive pas. « 

« Nous allons voir ce qui peut être corrigé et nous concentrer sur la prochaine séance d’entraînement et le prochain match. C’est l’état d’esprit avec lequel nous souhaitons aller de l’avant. Plus important encore, nous devons mettre le ballon dans le but. » Le capitaine indien Manpreet a déclaré qu’ils avaient commis une erreur dans le marquage d’homme à homme contre l’Australie, un domaine qu’ils doivent aborder avant le tournoi. « …c’est une leçon pour nous.

Promu

Nous sommes déçus mais nous devons maintenant nous concentrer sur le rebond. Il reste, après tout, trois matches à disputer dans la phase de poule », a-t-il déclaré. « Nous avons raté des occasions au début et cela fait une différence quand cela se produit contre les meilleures équipes. »

L’Espagne, quant à elle, chercherait à enregistrer sa première victoire dans le tournoi, après avoir fait match nul 1-1 contre l’Argentine avant de s’incliner 3-4 contre la Nouvelle-Zélande dimanche.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest